Thomas d’Aquin


THOMAS D’AQUIN (ROME, 1688)

[S. Anselmvs S. Avgvstinvs S. Thomas Aqvinas]
Arnold VAN WESTERHOUT (1651-1725), graveur
S. d. [1688]
Burin
C. de pl. : 30,1 x 20,2 cm

Frontispice pour José SÁENZ DE AGUIRRE (1630-1699), S. Anselmi Archiepiscopi Cantvariensis, Primatis Angliae, Ordinis S. Benedicti, Doctoris Clariss. et Sapientissimi, Theologia, Commentariis et Dispvtationibvs, Tvm Dogmaticis, Tvm Scholasticis Illvstrata : In Qvibus svbtilitas Theologiae Scholasticae coniungitur cum eruditione sacra, eruta ex Scriptura, Concilijs, & Patribus, contra Atheos, Ethnicos, Iudæos, Hæreticos, & Schismaticos : Avtore Iosepho Saenz de Agvirre, Benedictino, Congregationis Hispaniarvm, Et Angliae Generali Magistro, in Salmanticensi Academia Doctore Theologiæ, & Professore Ordinario in pluribus Cathedris, ac tandem Primario S. Scripturæ Interprete, à Concilijs Secretioribus Catholicæ Maiestatis in Supremo Sanctæ Inquisitionis Senatv. Nvnc S. R. E. Cardinale Presbytero, titvli S. Balbinae, Protectore Regni Siciliae, Tomvs Primvs. De Deo, et Divinis Perfectionibvs, in monologion S. Anselmi, Romæ, Ex Typographia Dominici Antonij Herculis, 1688.
France, Lyon, Bibliothèque municipale – cote : 100423.

© Claire Rousseau

Lettre
1. Au-dessus du trait carré supérieur
S ANSELMVS S. AVGVSTINVS S. THOMAS AQVINAS
2. Sur le phylactère tenu par l’ange dans l’angle supérieur gauche
Refulsit sol in clypeos aureos
3. Sur le phylactère tenu par l’ange dans l’angle supérieur droit
et resplenduerunt montes ab eis.
4. Sur le phylactère tenu dans l’angle inférieur gauche
RATIONE SEQVENTE
5. Sur le phylactère tenu par les hérétiques dans l’angle inférieur droit
ERRAVERVNT IN INVIO
6. Sous les pieds de la raison aveuglée
PRÆEVNTE FIDE
7. Sur la colonne supportant saint Anselme
THEOLOGIA / S. ANSELMI / COMMENTARIIS / ET / DISPVTATIONIBVS / ILLVSTRATA.
8. Sous le trait carré de l’image à droite
Arnold van Westerhout delin. et fe.

Image
Thomas d’Aquin n’est pas le sujet principal du frontispice. Le personnage du milieu, saint Anselme, est mis en valeur, debout sur une colonne, tenant dans la main droite une plume et dans l’autre un cœur enflammé. Dans une position moins élevée, saint Augustin, à gauche, et saint Thomas, à droite, l’encadrent. Les deux saints tiennent en main plume et livre. Ils sont pris dans le rayonnement qui part de la tête de saint Anselme.
Si dans le ciel des angelots portent des phylactères sur lesquels est gravée le première partie de 1 Mac 6, 39, valorisant la doctrine des trois religieux, dans le bas de l’image la confusion règne. À gauche, une allégorie de la raison aveuglée et, à droite, des hérétiques renversés à terre indiquent le triomphe de l’œuvre de saint Anselme sur toute erreur.

États
Un seul état : France, Lyon, Bibliothèque municipale – cote : 100423