Thomas d’Aquin


THOMAS D’AQUIN (LOUVAIN, 1676)

[Saint Thomas d’Aquin]
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
S. d. [1676]
Xylographie
7 x 9,5 cm
Marque d’imprimeur pour Jéôme Nempée (1645 ?-1687 ?).
Ici sur la page de titre de Johannes WIGGERS (1571-1639), Joannis Wiggers Diestensis S. Theologiæ Doctoris ac Professoris Regii in scholis pvblicis Academiæ Lovaniensis In primam Partem D. Th. Aquinatis Commentaria de deo Trino et Uno de Angelis et operibus sex dierum, Lovanii, Typis Hieronymi Nempæi, 1676.
France, Paris, Bibliothèque du Saulchoir – cote : 347 B 121.

© Claire Rousseau

Lettre
Dans le phylactère au-dessus de Thomas d’Aquin
BENE SCRIPSISTI DE ME THOMA

Image
Au centre de la marque, Thomas d’Aquin est figuré dans un ovale cerné de palmes sur les côtés et d’une tête de putto, en haut et en bas. Le religieux est en buste, vêtu de l’habit de son Ordre, avec le soleil de la sagesse et de la science sur la poitrine. La colombe de l’Esprit Saint l’inspire à l’oreille droite. Le religieux, debout ou assis derrière une table, écrit dans un livre ou cahier. Quatre angelots ferment la marque dans les angles. Ceux du haut soutiennent le phylactère du Bene scripsisti. En bas, à gauche, l’angelot présente un livre ouvert ; en bas, à droite, un autre élève une monstrance. Sous le putto du bas est dessiné le monogramme de Jérôme Nempée.

États
Un seul état : France, Paris, Bibliothèque du Saulchoir – cote : 347 B 121