Thomas d’Aquin


THOMAS D’AQUIN (LYON, 1666)

[Thomas d’Aquin]
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
S. d. [1666]
Burin
C. de pl. : 10,4 x 6,2 cm

Planche pour Alexandre PINY (1640-1709), Qvæstiones agitatæ inter thomistas et molinistas. Modo resolutæ Scholastico, & rhytmicis versibus decantatæ. Authore P. F. Alexandro Piny, Ordinis FF. Prædicatorum, S. Theologiæ Bacalaureo & Professore., Lvgdvni, Apvd Viduam Iacobi Carteron, in platea FF. Prædicatorum, 1666, avant la page 1.
France, Lyon, Bibliothèque municipale – cote : 329412.

© Claire Rousseau

Lettre
Sur la table du bas
VERA EFFIGIES S. THOMÆ / DOCTORIS ANGELICI.

Image
Le bienheureux est présenté en 3/4 et de trois quarts vers la gauche, vêtu de l’habit de son Ordre. Sur la poitrine, il porte deux de ses attributs, le soleil et la catena aurea. Le cadre ovale est en tailles circulaires, l’extérieur étant en tailles horizontales. Dans le bas de l’image une table justifie l’hommage rendu par l’auteur au pieux mystique.

États
Premier état, celui décrit : France, Lyon, Bibliothèque municipale – cote : 329412
Second état : la table porte le texte suivant : PATRONO SVO / Beneficentissimo, hunc cliens / author consecrat Tomum cum / sequenti Elogio. Planche pour Alexandre PINY (1640-1709), Cvrsvs Philosophicvs Thomisticvs. Vbi conclvsiones singulæ ex principiis tribus expositis deductæ syllogisticè & reductæ ; obiectiones singulæ, pro euacuandis difficultatibus, suis plenè instantiis euacuatæ ; Totumque ad libram Angelici Præceptoris appensum. Authore P.F. Alexandro Piny, Ordinis FF. Prædicatorum Sacræ Theologiæ Baccalaureo & Professore. Tomvs Secvndvs, Lvgdvni, Apvd I. Carteron, in vico Mercatorio, propè Plateam FF. Prædicatorum, 1670.
France, Paris Bibliothèque nationale de France – cote : R-9782. Planche avant un éloge au bienheureux.

Commentaire
La différence de légende entre les deux états peut s’expliquer du fait que l’un des livres est destiné à contrer les molinistes et donc à afficher l’autorité du Docteur angélique, tandis que l’autre fait partie d’une série rédigée pour l’Ordre et placée sous le patronage de quelques uns de ses plus éminents saints.
Chacun des cinq tomes du cours imprimé en 1670 est dédié à un dominicain : Dominique (Tome I ; Cat. 158), Henri Suso (Tome III ; Cat. 716), Rose de Lima (Tome IV ; Cat. 336), Jérôme Savonarole (Tome V ; Cat. 705).