Thomas d’Aquin


THOMAS D’AQUIN (PARIS, AVANT 1727)

[Saint Thomas d’Aquin approuvé par le Christ]
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
Claude I DUFLOS (1665-1727), éditeur
S. d. [avant 1727]
Burin
C. de pl. : 12,2 x 18,2 cm
France, Lyon, Bibliothèque municipale, Fonds des estampes des jésuites de Chantilly.

© Claire Rousseau

Lettre
1. Sur le rayon au-dessus de la tête de Thomas
Bene scripsisti deme Thoma.
2. En bas, à gauche
Duflos ex

Image
La vignette est rectangulaire et de format « paysage ». Dans une bibliothèque, Thomas d’Aquin, vêtu de l’habit de son Ordre, est agenouillé devant une table basse aux pieds moulurés, couverte d’un lourd tissu. Sur sa poitrine brille le soleil de la sagesse et de la science, et le graveur a ajouté la catena aurea. Le religieux est en train d’écrire dans un grand ouvrage, tout en tenant contre lui un livre fermé. Sous son écrit dépasse une grande branche de lys. Deux autres livres sont posés au sol. Sur la table est dressé un crucifix que Thomas contemple, quêtant l’approbation du Christ.

États
Un seul état : France, Lyon, Bibliothèque municipale, Fonds des estampes des jésuites de Chantilly

Commentaire
Sans doute s’agit-il d’une vignette de titre que la seule mention du nom de l’éditeur ne permet pas d’attribuer avec certitude à Claude I Duflos. Le style de la représentation est résolument dix-huitiémiste.