Thomas d’Aquin


THOMAS D’AQUIN (?, ?)

[Sancti Thomæ Doctoris Angelici Ordinis Prædicatorum Elogivm]
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
S. d.
Xylographie
Image au tr. c. : 9,9 x 8 cm
France, Grenoble, Bibliothèque municipale – cote : V.1036.

© Claire Rousseau

Image
Le religieux est présenté en ¾ et de trois quarts vers la gauche. Sur sa poitrine brillent le soleil de la sagesse et de la science et la chaîne d’or de ses écrits. Le saint est auréolé de rayons. Thomas d’Aquin tient une plume dans la main droite et de la gauche il retient un livre ouvert contre lui. Une colombe, mal taillée, vient l’inspirer depuis l’angle supérieur droit. En arrière-plan, le ciel est esquissé à l’aide de lignes horizontales.

États
Un seul état : France, Grenoble, Bibliothèque municipale – cote : V.1036

Commentaire
L’éloge n’est pas daté et même s’il l’était, le bois pourrait lui être antérieur.
L’éloge est signé S. L. S. I. On peut se demander si les deux dernières initiales correspondent à Societatis Iesu. Autrement dit, l’auteur serait membre de la Compagnie de Jésus.
Sous la même cote, la Bibliothèque municipale de Grenoble conserve deux feuillets manuscrits qui offrent la traduction en français de l’éloge rédigé en latin.