Thomas d’Aquin


THOMAS D’AQUIN (PARIS, 1708)

S. Thomas e speculo Morali velut ex altero Carcere liberatus
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
S. d. [1708]
Burin
C. de pl. : 16,7 x 9,7 cm ; tr. c. 15,7 x 9 cm

Titre illustré pour Jacques ÉCHARD (1644-1724), Sancti Thomæ Summa suo auctori vindicata, sive de V. F. Vincentii Bellovacensis scriptis dissertatio. Auctore P. Jacobo Echard, Ordinis Fratrum Prædicatorum, Parisiis, Apud Joannem-Baptistam Delespine, viâ Jacobæâ, ad insigne D. Pauli, propè Fontem S. Severini , 1708.
France, Paris, Bibliothèque du Saulchoir – cote : 348 D 7.

© Claire Rousseau

Lettre
Dans le cartouche
S. THOMAS / E speculo Morali velut ex altero Carcere / LIBERATUS / Summæque suæ integræ Auctor / DEMONSTRATUS.

Image
Sur le côté droit de l’image, deux femmes sont à la fenêtre d’un château fortifié. Elles font descendre dans une corbeille Thomas d’Aquin qui s’en échappe pour rejoindre trois de ses frères.

États
Un seul état : France, Paris, Bibliothèque du Saulchoir – cote : 348 D 7

Commentaire
L’estampe est à rapprocher de la planche 13 gravée en 1610 par Cornelis Boel d’après les dessins d’Otto Van Veen pour la Vie illustrée de Thomas d’Aquin [Cat. 1551].