Thomas d’Aquin


PLANCHE N° 5, AVANT LA PAGE 173

[La Nef de l’Église]
Alardo de POPMA (actif à Madrid vers 1617-1641), graveur
D’après Melchior PRIETO (?-1648), inventeur ?
1622
Burin
C. de pl. : 27,1 x 35 cm.

© Biblioteca nacional de España

Lettre
1. Dans le bas de l’image, vers la droite
Mr Prieto Inuentor. Alardo de Popma Sculpsit
2. Dans la marge supérieure
QVI PACEM PONIT FINES ECCLESIÆ FRVMENTI ADIPE SATIAT NOS DOMINVS. An[tiphon]a. 5. Psal. Ad Vesper.
3. Dans la marge inférieure
IN DIEBVS EIVS IVSTITIA ET ABVNDANTIA PACIS ET PACIS EIVS NON ERIT FINIS.
4. Dans l’angle inférieur gauche
Atquæ multæ populi multi. Apoc. 7.
5. Dans l’angle inférieur droit
In mari via tua et semitæ tuæ in aquis multis et vestigia tua non cognoscentur. Ps. 76.
6. Sur le bord du navire
Nauis institoris de longe portans panem suum. Pro. 31
7. Au pied du mât-lance de la voile et sur le fût du mât
In columna nauis ; Mucrone diro lancæ vt nos lauaret crimine . Ecliæ in hymn.
8. Sur la voile
Mortem Domini anuntiabitis donet veniat. I. Corinth.
9. Sur le phylactère partant de l’éponge piquée sur la lance-traverse de la voile
In pace amaritudo mea amarissima. Isaiæ. 28.
10. Sur le câble supérieur reliant la voile à la croix
Funes alienorum peccatorum Circumplexi funt me. Psal. ii8.
11. Sur le câble inférieur reliant la voile à la croix
Funes ceciderunt mihi in præclaris. Ps. 15
12. Sur le montant de la croix
Arbor de cora et fulgida. Eccl. in hym.
13. Titulus
INRI
14. Sur le linceul autour de la traverse de la croix
Qu[a]e siuit linum byssus indumen= tum eius. Pro. 13.
15. Sur la bannière de l’Agneau pascal
In sudore vultus tui vescimur pane tuo. Gen. 3.
16. Du phylactère partant de l’Agneau pascal
Hærentem vespribus donat pacem Genes. 22.
17. Sur la voile de la proue
Induite Dominu[m] nostrum Iesum Christum. ad Rom. 1.
18. Sur le fanion tenu par l’angelot
Non quamodo mundus dat ego do vobis. Ioa. 14.
19. Sur le phylactère partant du bec du coq
Somnolentos incre= pat et Dormunt multi 1. Corinth. 11.
20. Sur le phylactère partant de la bouche de Judas
Iudas Mercator pessimus ex an[tiphon]a Ecclesiæ.
21. À l’opposé du navire, sur le phylactère de la lanterne
Qui sequitur me non ambulat in tene= bris. Ioa. 8.
22. Sur le fanion de l’ange assis à côté de la lanterne
Verbum dei gladius acutus. Ad Eph. 6. / Fides ex auditu Ad. Rom. 10.
23. Sur le phylactère partant de l’hostie dans la patène posée sur l’autel
Ego sum via nemo venit ad Patrem ni si per me
24. Sur le phylactère partant du côté de l’autel
Si quis est paruulus veniat ad me
25. Sur le fanion tenu par l’ange au-dessous de l’autel
Emitte absque arge[n]to. Isa. 55.
26. Lettre associée aux figures allégoriques des vertus théologales
À gauche : SPES ; Et futuræ gloriæ nobis pignus. datur S. Th. In An[tiphon]a a. vesperis ad Magnificat.
À droite : CHARITAS ; Per Charitatem operatur. Ad Gal. 6. ; Panis Filiorum.
À côté : FIDES ; Misterium Fidei. Eccl. In sac. canone.
27. Lettre associée aux canons des sept sacrements, de gauche à droite
Baptis/mus ; super aquam refectionis edu=cauit me. Psal. 22. ; Confir/matio ; Panis cor hominis confirmat. Psal. 103. ; Penite/ntia ; Non remaneat in me vlla sce=leur[m] macula. Eccles. In 6 ; Comu=/nio ; Aduersus omnes qui tribulant nos. Psal. 22. ; Extrema / vnctio ; Inpinguasti in oleo caput meum. Psalm. 22. ; Ordo ; A fructu olei sui. Psalmo. 4. ; Matri/moniu[m] ; Vnum corpus sumus in Christo. Rom. 11.
28. Long de l’eau jaillissant du navire
Effundetur in remissionem peccatorum
29. Sur le phylactère partant de la bouche du Christ
Ecce ego vobis cum sum, vos estis qui pennansistis mecum. Math. 22 (…)
30. Lettre associée à saint Pierre
S. PETRVS. ; Fidelis dispensator super familia[m] suam vt det illis in tempore tritici me[n]suram. Luce. 12
31. Lettre associée au roi Salomon
SALOMON ; Mitte panem tuum super transeuntes aquas. Eccl. 11
32. Lettre associée à saint Jean
S. IOANNES ; Exiuit sanguis et aqua et qui vidit testimonium perhibuit. Ioa. 19.
33. Lettre associée à son frère Jacques
S. IACOBVS ; Boanerges filij troni tui.
34. Lettre associée à saint Thomas d’Aquin
S. THOMAS ;Quod non capis. Quod non vides animosa fir=mat fides, præsiet fides suplementum S. Th. In seque[n]tia.
35. Lettre associée aux Pères de l’Église dans la mer, de gauche à droite
Au plus près du navire : S. Augustinus ; O signa[m] pietatis, O vinculu[m] vnitatis tract. 26. ; S Ignatius. ; Medica=mentu[m] purgans vita et omnia pellens mala. Epis. ad Eph. ; S. Ciril. ; Mortem et morbos omnes de=pellit S. Ciril., lib. 4 C17.
Deuxième rangée : S Iustinus. ; Spem resurrectionis haben=tes. Lib. 4. C. 34. ; S. Prosperus ; Pharmacum immor=talitatis. ; S. Gaudentius ; Hoc illud viaticum nostri itine=ris. tract. 2. ; S. Damascenus ; Redemptorium peccati corpus. in Hym. feriæ 5. sta Cæna ; S. Chrisostomus. ; Bonorum omnium fons Hom. 45. in Ioa.

Image
Toute la largeur de l’image est occupée par un vaste navire, nef de l’Église. Ses mâts, voiles et hune sont les instruments et symboles de la Passion par laquelle le Christ s’est donné en son corps pour le salut du monde. L’Église est invitée, par leurs figures allégoriques, à vivre de la foi, de l’espérance et de la charité, les trois vertus théologales. Les canons du navire tirent dans la mer du monde les sept sacrements. Au centre du navire se tient le Christ qui jette des hosties vers les Pères de l’Église nageant dans la mer. Leur doctrine exprimée par des citations inscrites sur des phylactères a promu la compréhension du salut. Sur le navire d’autres saints accompagnent et aident le Christ : soit dans une prédication ou une réflexion (saint Jean, saint Jacques, saint Thomas d’Aquin), soit dans la distribution de la communion aux fidèles (saint Pierre). Le roi Salomon est également présent pour rappeler la préparation vétérotestamentaire de ce don unique de l’eucharistie par le sacrifice du Christ.