Thomas d’Aquin


THOMAS D’AQUIN (ANVERS, 1652)

[Saint Thomas d’Aquin inspirateur des théologiens]
Petrus CLOUWET (1629-1670), graveur
D’après Abraham VAN DIEPENBEECK (1596-1675), dessinateur
1652
Burin
Tr. c. : 28,7 x 18,9 cm

Frontispice pour Alexandre SÉBILLE (vers 1612/1613-1657), Divi Avgvstini et SS. Patrvm De Libero Arbitrio Interpres Thomisticus Adversvs Cornelii Iansenii Episcopi Iprensis doctrinam, prout defensatam in Theriaca Vincentii Lenis Theologi Arausicani. Avthore F. Alexandro Sebille, Antuerpiensi Ordinis Prædicatorum, S. T. Doctore, quondam in Vniversitate Salmantina Philosophiæ Professore, & in Lovaniensi Studii generalis sui Ordinis Regente Primario, nunc verò Regio in Aula Burgundica ad Serenissimum Leopoldum Guilielmum Archiducem Austriæ Concianatore, Moguntiæ, Ex Officina Ioannis Godefridi Schoonwetteri, 1652.
France, Paris, Bibliothèque nationale de France – cote : D-329.

© Claire Rousseau

Lettre
1. Dans un phylactère partant du doigt de l’Église
Fidelis interpretatio eius. Dan. 2.
2. Dans un phylactère au-dessus de la tête de Thomas
Ego nunc tibi interpretor. 4 Esd. 12.
3. Sur les rais de lumière partant de la plume tenue par Thomas
Augustini et Aliorum / Quod hæc est intentio / Respondeo dicendum
4. Sur les tranches des livres tenus par les religieux, de gauche à droite
Anselmus / Damascenus / Fulgentius / Prosper / Bernardus / Augustinus
5. Sous le pied de Léopold-Guillaume de Habsbourg
Congaudet autem veritati / 1 Cor 13
6. Sur la stèle au premier plan
D. AVGVSTINI / et / SS. PATRVM / de / LIBERO ARBITRIO / INTERPRES / Thomisticus. / Contra Iansenitas.
7. En bas, à gauche, dans l’image
Abr. a Diepenbeck delin.

Image
Au centre de l’image, dans la partie inférieure, saint Augustin est assis. Il est accompagné sur sa droite des saints Anselme, Damascène, Fulgence, Prosper et Bernard, tous se référant à ses écrits. Mais le groupe reçoit de la lumière jaillissant d’une autre plume, celle de Thomas d’Aquin, élevé sur piédestal, à droite de l’image. Dans les cieux, l’allégorie de l’Église confirme les interprétations de Thomas. Sous Thomas, comme protégé par lui, Léopold-Guillaume de Habsbourg s’affiche comme protecteur de la véritable connaissance, sous-entendu contre celle des jansénistes.

États
Premier état : avant la lettre. Belgique, Bruxelles, KBR, S.I. 10235 ; France, Bibliothèque nationale de France, H181451
Second état, celui décrit : France, Paris, Bibliothèque nationale de France – cote : D-329

Bibliographie
2009, CAMBOURNAC, p. 81-84, fig. 88 et 89

Commentaire
Un dessin préparatoire à la taille-douce est conservé au musée du Louvre [voir ci-après].
L’attribution à Petrus Clouwet est proposée par le Rijkmuseum et le musée du Louvre.

Dessin préparatoire

Saint Thomas d’Aquin inspirateur des théologiens
Abraham VAN DIEPENBEECK (1596-1675)
1652
Pierre noire, plume, encre brune, lavis gris, traces de stylet
29,5 x 19,5 cm
France, Paris, Musée du Louvre,
Inv. 20428, recto.

© Réunion des musées nationaux (T. Le Mage)