Thomas d’Aquin


THOMAS D’AQUIN (PARIS, 1606)

[Les merveilles de la Saincte Evcharistie]
Léonard GAULTIER (vers 1561-vers 1635), graveur
1608 [1606]
Burin
Tr. c. : 14,9 x 9,6 cm

Titre illustré pour Nicolas COEFFETEAU (1574-1623), Les merveilles de la saincte evcharistie discovrves et defendves contre les infidelles. Auec le sacrifice de l’Eglise Catholique Apostolique et Romaine. Au treschretien Roy de France et de Nauarre Henry iiij. Par f. Nicolas Coeffeteau professeur en Theologie, Vic. Gen. des f. Prescheurs en France, Predicateur ordinaire du Roy, A Paris chez François Huby, ruë St Iacques au soufflet verd. Et en sa boutique au Palais, deuant la porte de la Saincte Chapelle, 1608.
France, Lyon, Bibliothèque municipale – cote : SJ A 406/275.
Ici, Paris, Bibliothèque nationale de France, RESERVE-Ed 12g-petit Fol (Gaultier).

© Claire Rousseau

Lettre
1. Dans le cartouche central
LES / MERVEILLES / DE LA SAINCTE / EVCHARISTIE DISCOV: / RVES ET DEFENDVES / CONTRE LES INFIDELLES. / Auec le sacrifice de l’Eglise / Catholique Apostolique / et Romaine. / Au treschretien Roy de France / et de Nauarre Henry iiij. / Par f. Nicolas Coeffeteau professeur / en Theologie, Vic. Gen. des f. Pres: / cheurs en France, Predicateur / ordinaire du Roy.
2. Dans le cartouche inférieur
A Paris chez François Huby, ruë St Iacques au soufflet verd. Et en / sa boutique au Palais, deuant la porte de la Saincte Chapelle. 1608.
3. Sous les pieds de saint Paul
Auec priuilege du Roy.
4. Sous les pieds de saint Thomas d’Aquin
L. Gaultier Sculp.

Image
L’ouvrage est dédié à Henri IV. C’est pourquoi dans la partie supérieure, le roi, à gauche et la reine, Marie de Médicis, à droite, sont agenouillés, chacun sur un coussin pour adorer l’eucharistie présentée entre eux deux sur un autel couvert d’un tapis. Une hostie gravée de la scène de la crucifixion avec la Vierge Marie et saint Jean, surmonte un calice. L’hostie rayonne de flammes et l’ensemble, hostie et calice, est environné de putti sur un fond de gloire rayonnante. Le corps de l’image présente une forte architecture. À gauche, est figuré saint Paul, glaive et livre fermé en mains. À droite, saint Thomas d’Aquin, plume, calice et hostie en mains, lui fait pendant. Les deux saints auréolés lèvent la tête vers la scène supérieure. Sous le titre, dans un cartouche, est représentée la scène biblique du sacrifice de Melchisédech, préfiguration de l’eucharistie (Gn 14, 18-20).

États
Premier état : La mention de l’auteur est « Par f. Nicolas Coeffeteau professeur / en Theologie prieur du Conuent des / freres prescheurs à Paris. ». La date dans le cartouche du bas est « 1606 ». France, Toulouse, Institut catholique de Toulouse – cote : CAP 17P 376
Second état, celui décrit : France, Lyon, Bibliothèque municipale – cote : SJ A 406/275 ; Paris, Bibliothèque nationale de France, RESERVE-Ed 12g-petit Fol (Gaultier)

Bibliographie
1961, IFF, t. 4, p. 462, n° 269