Thomas d’Aquin


THOMAS D’AQUIN (?, ?)

[L’Eucharistie défendue par les docteurs de l’Église]
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
S. d.
Burin
Tr. c. : 13,2 x 11,2 cm
France, Lyon, Bibliothèque municipale, Fonds des estampes des jésuites de Chantilly.

© Claire Rousseau

Image
Sur un emmarchement à l’intérieur d’une église, les quatre Pères de l’Église semblent discuter et méditer avec Thomas d’Aquin. Saint Augustin se tient debout sur la droite, un cœur enflammé dans la main, vêtu d’une somptueuse chape. Saint Thomas d’Aquin et saint Jérôme, assis à ses pieds, occupent une place centrale. Le pape saint Grégoire, assis au premier plan, et saint Ambroise, identifiable à la ruche, sont sur la gauche. L’objet de leurs attentions est le Corps du Christ exposé dans une monstrance soutenue, au-dessus d’eux, par deux anges.

États
Un seul état : France, Lyon, Bibliothèque municipale, Fonds des estampes des jésuites de Chantilly

Commentaire
L’estampe est une copie en format vignette de l’estampe commandée par le dominicain Ambroise Druwé entre 1633 et 1649 pour l’abbé cistercien Jean Coene, abbé de Cambron [voir page précédente]. Aucun livre n’a pu lui être associé.