Thomas d’Aquin


THOMAS D’AQUIN (ANVERS, 1611)

S. Thomas de Aquino
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
S. d. [1611]
Burin
Diamètre : 6,8 cm

Planche pour Pieter VAN OPMEER (1526-1595) ; Laurent BEYERLINCK (1578-1627), Opvs Chronographicvm Orbis Vniversi a Mvndi exordio vsqve ad annvm M.DC.XI. Continens Historiam, icones, et elogia Svmmorvm Pontificvm, Imperatorvm, Regvm, ac Virorvm illvstrivm ; in duos Tomos diuisum. Prior Auctore Petro Opmeero Amstelrodamo Batavo à condito Orbe ad suam vsqve ætatem bono publico à Petro Fil. Euulgatus. Posterior Auctore Lavrentio Beyerlinck Cive et Canonico Antverpiano, Antverpiæ ex Typographeio Hieronymi Verdvssi, 1611, [Tome I], p. 384.
France, Paris, Bibliothèque nationale de France – cote : G-719.
Ici, France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd. mat2 (Thomas d’Aquin, saint),
H 181481.

© Claire Rousseau

Image
Le religieux est présenté en buste, de profil vers la droite. Sans le titre de la notice, il serait impossible de l’identifier car il n’est doté d’aucun attribut.

États
Un seul état : France, Paris, Bibliothèque nationale de France – cote : G-719 ; Rd. mat2 (Thomas d’Aquin, saint), H 181481

Commentaire
Le volume contient également les effigies d’Albert le Grand [p. 384 ; Cat. 8], de Savonarole [p. 438 ; Cat. 697] et de Pie V [p. 606 ; Cat. 272].
Les autres mentions de dominicains ne sont pas assorties de médaillons.