Estampes du XVIIe siècle – Colloque Vichy – 13 juin 2020

L’Académie du Vernet (Vichy), en partenariat avec le Pôle universitaire de Vichy et la ville de Vichy organise un colloque sur l’histoire de l’estampe au XVIIe siècle en France.

Sous la direction d’Emmanuel Possamaï (Président), de Marc Bertola (Vice-Président), de Claire Rousseau (Docteur en Histoire de l’art ; Centre André Chastel), avec la collaboration de : Christine Chaze, Annie Demange et Joseph de Colbert.

Présentation

Prenant son essor au début du XVIIe siècle, l’art de l’estampe est à son apogée sous le règne de Louis XIV. Virtuose, Abraham Bosse en devient l’un des théoriciens. Les graveurs parisiens tels Robert Nanteuil, Girard Audran, François Chauveau, Sébastien Leclerc et les Lepautre atteignent ainsi une perfection technique dans l’art de la taille-douce, gravure au burin ou à l’eau forte.

Dès lors, du portrait aux gravures de mode, de l’illustration d’œuvres littéraires aux almanachs muraux, des affiches de confréries aux placards de soutenance de thèse, les estampes déploient une production variée reflétant le goût français au sein de l’Europe.

Avec la participation de plusieurs spécialistes de l’histoire de l’estampe, le colloque de l’Académie du Vernet (Vichy, 13 juin 2020) propose de redécouvrir l’art de la gravure et la riche palette de son utilisation au Grand Siècle, celui de la marquise de Sévigné, hôte de marque des cures de Vichy.

Programme

Le colloque aura lieu à Vichy, le 13 juin 2020

• 9 h : Accueil des participants

9 h 25 : Mot d’accueil du Président de l’Académie du Vernet
• 9 h 30 : Introduction

• 9 h 35 : Les techniques de l’estampe au XVIIe siècle par Abraham Bosse
par Maxime Préaud (Conservateur général honoraire du Département des Estampes de la Bibliothèque nationale de France)

• 10 h 10 : François Chauveau, du dessin à la gravure
par Philippe Cornuaille 
(Docteur en Littérature française et doctorant en Histoire de l’Art ; Sorbonne Université)

• 10 h 50 : Surprise ! Thème à venir
par Marianne Grivel (Professeur d’Histoire de l’Art ; Sorbonne Université)

• 11 h 30 Les Métamorphoses de Benserade par Chauveau, Leclerc et Lepautre
par Véronique Meyer (Professeur d’Histoire de l’art ; Université de Poitiers)

12 h : Pause déjeuner

• 14 h : Mannequins du Grand Siècle. La gravure de mode et le commerce de l’estampe sous Louis XIV
par Pascale Cugy
 (Docteur en Histoire de l’Art moderne)

• 14 h 40 : Histoire des Colbert et leurs représentations gravées au XVIIe siècle
par Joseph de Colbert 
(Historien de la famille Colbert et collectionneur)

• 15 h 20 : Des images pour la vie quotidienne : ephemera et usage de l’estampe au XVIIe siècle
par Vanessa Selbach (Chef du service estampe ancienne et réserve du Département des Estampes de la Bibliothèque nationale de France)

• 16 h : Entre tradition et renouveau : les estampes des confréries dominicaines du XVIIe siècle
par Claire Rousseau (Docteur en Histoire de l’Art moderne)

16 h 30 : Clôture du colloque

Inscriptions
Frais : 10 euros/personne
(gratuit pour les étudiants)
Repas du midi (entrée, plat, dessert, vin) : 20 euros (facultatif ; il est possible de déjeuner par ses propres moyens)

Dépliant sur demande par la rubrique Contact.
Inscription au colloque et aux repas par la rubrique Contact.

Estampes confessionnelles ? – Regards croisés

Malheureusement le colloque

 

Les Arts et le Protestantisme

 

organisé à l’occasion des 30 ans du pacte d’Amitié Éternelle
signé entre le village de naissance
de Pierre Bayle (1647-1706)
et Rotterdam, sa ville de décès,
n’a guère été médiatisé.

 

 

 

Pourtant, l’après-midi du jeudi 14 novembre 2019 rassemblera au Temple
de Carla-Bayle (Ariège) les meilleurs spécialistes de l’estampe pour des conférences qui promettent d’être passionnantes.

En voici le détail :

14 h : Ouverture du colloque

14 h 30 : Iconographie catholique – Iconographie protestante
par Philippe Luetz (conservateur du Patrimoine ; directeur du Musée national de Port-Royal des Champs)

15 h 30 : Jean-Jacques Thurneysen, un graveur protestant au service des catholiques
par Yves Krumenacker (Université de Lyon)

16 h 30 : Abraham Bosse, graveur protestant ou protestant graveur
par Maxime Préaud (conservateur général honoraire du Département des Estampes de la BnF)

17 h 30 : Libertine or Calvinist ? Religion and criticism in the etchings of Romeyn de Hooghe
par Jo Spaans (Université d’Utrecht)

Estampe :
Pierre Bayle
François Chéreau (1680-1729)
Eau-forte
14 x 10 cm
France, Paris, BnF, Est. Bayle 001.
© BnF – Gallica

Histoire de l’imagerie de dévotion en Europe – 21-22 novembre 2019

La Bibliothèque du Saulchoir (Paris), en partenariat avec l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres organise un colloque international sur l’histoire de l’imagerie de dévotion en Europe.

Sous la direction de Dominique Lerch
(Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines),
avec la collaboration de :
Nicole Bériou, membre de l’Institut,
Joseph de Almeida Monteiro (Bibliothèque du Saulchoir),
Aline Debert † (CNRS),
Kristina Mitalaité (LEM, CNRS),
Claire Rousseau (Centre André Chastel),
Isabelle Séruzier (Bibliothèque du Saulchoir).

 

Le colloque aura lieu à Paris, les 21 et 22 novembre 2019.

Le programme (voir également ci-dessous) et les modalités d’inscription sont disponibles sur le site de la Bibliothèque du Saulchoir (cliquez).

Jeudi 21 novembre 2019 – Salle Dumont – 45, rue de la Glacière – 75013 Paris
8 h 30 : Accueil

9 h : Introduction par Isabelle Saint-Martin (EPHE, Paris)

9 h 30 : Michel Albaric, o.p. (Bibliothèque du Saulchoir) : La collection du Saulchoir.
10 h : Yann Raison du Cleuziou (Université de Bordeaux) : Penser la culture populaire à partir des hypothèses du père Serge Bonnet, o.p.

10 h 30 : Pause

10 h 45 : Claire Rousseau (Centre André Chastel) : Entre images de dévotion et gravures d’illustrations, les saints dominicains de la famille Landry
11 h 15 : Gustave Koch (pasteur honoraire, Strasbourg) : Y a-t-il une image de dévotion protestante ? les petites images bibliques protestantes
11 h 45 : David Douyère (Université de Tours) : L’image de dévotion chrétienne sur les réseaux numériques

12 h 15
: Discussion

12 h 45-14 h 15 : Déjeuner

14 h 15-15 h 45 : Capitales européennes de l’image: Anvers-Augsbourg-Paris
14 h 15 : Ralph Dekoninck (UC Louvain) : L’œuvre des frères Wieirix à Anvers, à l’origine d’un répertoire iconographique dévotionnel, fin XVIe-début XVIIe siècles
14 h 45 : Peter Stoll (Universitätsbibliothek, Augsbourg) : The Klauber Brothers’Litany of Loreto : An 18th Century Print Series from Augsburg and Its International Career
15 h 15 : Dominique Lerch (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines) : La diffusion d’œuvres nazaréennes à Paris, en France et en Alsace (1850-1960)

15 h 45 : Pause

16 h-17 h 30
: Allemagne-Italie-Espagne
16 h : Konrad Vanja ( Museum Europäischer Kulturen, Berlin)  : Bilan des études sur l’image de dévotion en Allemagne : de Spamer à nos jours
16 h 30 : Biagio Gamba (Universitas Vivariensis, Cosenza) : De l’usage de l’image de dévotion en Italie au XXe siècle. Propagande politique et campagnes militaires, les « santini militari ».
17 h : Jean-François Botrel (Université de Rennes2) : L’image de dévotion en Espagne

Vendredi 22 novembre 2019 – Fondation Simone et Cino Del Duca – 10, rue Alfred de Vigny – 75008 Paris

9 h : Accueil

9 h 30 : Sylvie Manuel-Barnay (Université de Lorraine) : Apparitions mariales et images de dévotion : fabrique d’une histoire sainte
10 h : Bernard Berthod (Musée de Fourvière, Lyon) : L’image de dévotion mise en scène :  canivets, papiers roulés et colifichets

10 h 30 : Pause

10 h 45 : Michel Mallèvre, o.p. (Bibliothèque du Saulchoir) : Trois générations de missels et leurs images
11 h : Christian Ehrmann (collectionneur) : Un siècle d’histoire de France au travers des images de missel (1840-1950)
11 h 30 : Martine Sadion ( Musée de l’image, Épinal) : Imagiers et images de dévotion
12 h : Evelyne Sigoillot (Musées de Châlons-en-Champagne) : Des illustrateurs par milliers

12 h 30
: Discussion

12 h 45-14 h 15 : Déjeuner

14 h 15 : Conclusion par Jean-Claude Schmitt (EHESS, Paris) et  Kristina Mitalaité (LEM, CNRS)

14 h 45 : Ateliers : thèmes de 15mn sur proposition des participants et sur inscription préalable (Images peintes à la main ; Généalogie de l’image mortuaire…)

Canivet :
Mater Dolorosa
XVIIIe s.
289 x 172 mm
© Bibliothèque du Saulchoir