Thomas d’Aquin


THOMAS D’AQUIN (PARIS, AVANT 1693)

S. Thomas Aquinas
François I de POILLY (1623-1693), graveur
D’après Abraham VAN DIEPENBEECK (1596-1675), dessinateur
Pierre II MARIETTE (1634-1716), éditeur
S. d. [avant 1693]
Burin
C. de pl. : 14,4 x 9,2 cm
Autriche, Vienne, Albertina, HB155.1,
fol. 133.

© Albertina

Lettre
Sous l’image
S. Thomas Aquinas. / Mariette excud.

Image
Thomas d’Aquin est présenté debout, légèrement de trois quarts vers la gauche, le visage tourné vers le spectateur. Auréolé par des rayons, il tient d’une main une plume et de l’autre une monstrance, tandis que la colombe de l’Esprit Saint s’approche de lui pour l’inspirer. Au sol, mitre, crosse, couronne et bâton rappellent son renoncement aux charges civiles et ecclésiastiques.

États
Un seul état : Autriche, Vienne, Albertina, HB155.1, fol. 133

Bibliographie
1994, LOTHE, p. 150-151, cat. 253

Commentaire
Stylistiquement, l’estampe est à rapprocher de la figuration de Raymond de Peñafort [Cat. 313].
L’attribution est faite par José Lothe.