Thomas d’Aquin


THOMAS D’AQUIN (LYON, AVANT 1701)

[Saint Thomas d’Aquin]
François I CARS (1631-1701), graveur et éditeur
S. d. [avant 1701]
Burin
Épreuve rognée : 30,4 x 24 cm
France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd mat2 (Thomas d’Aquin, saint), H 181478.

© Claire Rousseau

Lettre
Sur le bord de la table ou de l’autel
A lyon Chez Cars Graueur

Image
Thomas d’Aquin est présenté en ¾ et de trois quarts vers la droite. Vêtu de l’habit de son Ordre, il porte sur la poitrine le soleil de la sagesse et de la science, et la chaîne de la Catena aurea. La colombe de l’Esprit Saint vient l’inspirer du côté de l’oreille droite. De la main droite, il tient une plume et de la gauche, un livre, posé debout sur une table près du manuscrit et d’un encrier. Un rayon de lumière, provenant de l’angle supérieur droit, symbolise l’approbation divine que reçut Thomas.

États
Un seul état : France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd mat2 (Thomas d’Aquin, saint), H 181478

Bibliographie
1951, IFF, t. 2, p. 257, n° 46 ; 2002, MARTIN-DE VESVROTTE, p. 30

Commentaire
L’estampe semble avoir été découpée au trait carré. Il est donc impossible de dire si elle comportait une légende ou un titre.
Son format peut lui avoir permis d’être utilisée comme frontispice.