Rosaire


ROSAIRE / IMAGE DE DÉVOTION (?, XVIIe-XVIIIe SIÈCLE)

Le Chapelet béni de sainte Brigitte
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
S. d. [XVIIe-XVIIIe siècle]
Burin
T. c. : 11,65 x 7,8 cm
France, Lyon, Bibliothèque municipale, Fonds des estampes des jésuites de Chantilly, sans cote.

© Claire Rousseau

 

 

 

 

Lettre
Sous l’image
Les Papes ont donné 100 jours d’indulg[ence], sur chaq[ue] / grain d’un chapelet, beni de St Brigitte, applicable / aux Ames du purgatoire, à ceux qui diront le Rosaire / en l’honneur des 15 mysteres de notre Redemption àprès / avoir dit 3 fois le chapelet à l’intention de l’Eglise.

Image
A centre de l’image, la Vierge Marie couronnée, assise dans les nuées, tend un rosaire à saint Dominique agenouillé à sa gauche. Sur son genou droit, elle tient l’Enfant Jésus, lui aussi couronné, assis, qui se penche pour poser une couronne d’épines sur la tête de sainte Catherine de Sienne agenouillée sous lui. Les deux saints sont dotés d’attributs : lys dans la main pour Dominique, chien de l’Ordre des Prêcheurs tenant en gueule une torche enflammée pour Catherine. Dans le paysage se devine une église. La Vierge, l’Enfant et les deux saints sont auréolés de rayons et l’ensemble de la scène est baigné de rayons lumineux descendant du ciel. Les médaillons des quinze mystères entourent cette partie centrale. Leur lecture débute en haut à gauche et se poursuit dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Dans le haut de l’image, au centre, la colombe de l’Esprit saint plane, bec vers la scène. À gauche de l’Esprit est assis Jésus adulte tenant la croix de sa passion tandis qu’à droite siège Dieu le Père. Le bas de l’image montre les âmes du purgatoire recevant des rosaires.

États
Un seul état : France, Lyon, Bibliothèque municipale, Fonds des estampes des jésuites de Chantilly, sans cote.

Commentaire
L’estampe ne peut que surprendre. S’il s’agit bien d’une iconographie habituelle du Rosaire pour l’Ordre des Prêcheurs, le texte fait référence à une autre tradition mariale : le chapelet de sainte Brigitte de Suède.