Rosaire


ROSAIRE / IMAGE DE DÉVOTION (ANVERS, AVANT 1633)

[Don du Rosaire à saint Dominique]
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
Theodoor GALLE (1571-1633), éditeur
S. d. [avant 1633]
Burin
C. de pl. : 11,5 x 7 cm
France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd2 Fol., H 173574 (saint Dominique).

© Claire Rousseau

 

 

 

 

Lettre
1. Au-dessus du trait carré inférieur, à droite
Theod. Galle exc.
2. Sous le trait carré inférieur
S. DOMINICVS ex Virginis Matris reuelatione SSmi Rosarium fundat, / a° 1216. Ordo Prædicatorum promulgat. Deus miraculis approbat. / Pontifices varijs gratijs et Indulgentijs ornant. Festum celebre habetur / Dominica 1a Octob. quo die, vt et ceteris Dominicis primis mensium, et festis Bmæ / Virginis, plenariæ Indulgentiæ promerendæ sunt, apud P.P. Prædicatores.

Image
Sur la rive d’un fleuve près duquel est bâtie une ville, dans un paysage de collines, saint Dominique est agenouillé, regard levé vers le ciel et bras croisés sur la poitrine. Si sa chape ne se distingue pas en couleur de son habit, plusieurs attributs à même le sol permettent de l’identifier indépendamment de la lettre : livre, fleur de lys, croix florencée, chien enflammant de sa torche un orbe chrétien. Saint Dominique contemple la Vierge Marie assise dans les nuées et l’Enfant Jésus bénissant debout entre ses genoux. Voilée et couronnée, la Vierge tend un rosaire à saint Dominique qui l’a déjà saisi. Des putti accompagnent l’évènement.

États
Un seul état : France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd2 Fol., H 173574 (saint Dominique) ; Lyon, Bibliothèque municipale, Fonds des estampes des jésuites de Chantilly

Commentaire
La lettre permet de classer l’image non pas parmi les portraits de saint Dominique mais bien au sein des images promouvant la dévotion du rosaire et les indulgences qui en découlent.