Rosaire


ROSAIRE / IMAGE DE DÉVOTION (?, FIN XVIIe-DÉBUT XVIIIe SIÈCLE)

Flores mei fructus honoris et honestatis
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
S. d. [fin XVIIe-début XVIIIe siècle]
Burin
Épreuve rognée : 13,2 x 7,1 cm
France, Paris, Bibliothèque du Saulchoir, C477.

© Claire Rousseau

 

 

 

 

 

Lettre
Sous le trait carré de l’image
Flores mei fructus honoris et honestati[s]

Image
Dans un intérieur d’église, la Vierge Marie apparaît, avec l’Enfant Jésus assis sur elle, à saint Dominique, à gauche, et à sainte Catherine de Sienne, à droite, tous deux agenouillés sur un emmarchement. La Vierge tend un rosaire à saint Dominique identifiable par le chien à la torche placé derrière lui et par le lys posé sur un livre fermé devant lui. L’Enfant Jésus se penche vers sainte Catherine dont le regard élevé ne le vise pas. Mains jointes, un lys contre sa poitrine, la sainte semble davantage absorbée par la réception du rosaire par Dominique.

États
Un seul état : France, Paris, Bibliothèque du Saulchoir, C477

Commentaire
Le format de cette estampe rognée pourrait en faire un frontispice. La scène de la réception du rosaire par saint Dominique et sainte Catherine de Sienne a ainsi été retenue comme frontispice des deux volumes du bréviaire de l’Ordre édité à Paris chez Louis-Guillaume de Hansy en 1770[1]. Il peut également s’agir d’un livre dédié explicitement à la Vierge Marie, voire, plus spécifiquement, au Rosaire.

[1] Bréviaire de l’Ordre sacré des FF. Prêcheurs, approuvé par autorité apostolique, Et imprimé par le Commandement du Vénérable et Révérendissime Pere Fr. Jean-Thomas de Boxadors, Docteur en Théologie et Maistre Général du même Ordre. Rendu conforme en tout à la Copie de Rome de 1735. Et augmenté des Leçons et Oraisons des nouveaux Saints jusqu’en la présente Année 1770. Partie d’hiver [Partie d’été], A Paris, Chez Louis-Guilaume de Hansy, Libraire de l’Ordre des FF. Prêcheurs, sur le Pont au Change, à saint Nicolas, 1722 (France, Toulouse, Bibliothèque universitaire – cote : Res 42600).