Rosaire


ROSAIRE / DIPLÔMES (AVANT 1723)

Exercices Spirituels
Jean II PAPILLON (1661-1723), graveur
S. d.
Xylographie
Vignette : 10 x 6,4 cm
Diplôme : 35 x 21,5 cm (France, Grenoble, Bibliothèque municipale, F.18775)
Diplôme : 28,55 x 17,8 cm (France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Re 13, t. 5, p. 230 bis)
Placard : dimensions non renseignées (France, Grenoble, Bibliothèque municipale, F.18741)

© Claire Rousseau

Lettre
De part et d’autre de la base du médaillon du Couronnement d’épines
IPapillon le fils f.

Image
L’image se présente comme une sorte de stèle octogonale de format vertical. Sur la base de la stèle un médaillon figure le don du rosaire à saint Dominique. Le corps de la stèle présente la Vierge Marie avec l’Enfant Jésus entourée de quinze médaillons où sont gravées les scènes des mystères. La Vierge couronnée et auréolée de rayons est debout sur un croissant de lune. Elle écrase le serpent tenant dans sa gueule le fruit du péché originel et enroulé autour de ce quartier de lune. De la main gauche, elle tient un rosaire que l’Enfant Jésus tient également. Son bras droit porte l’Enfant, lui aussi couronné et auréolé. L’Enfant Jésus tient de la main droite un globe surmonté d’une croix et un sceptre fleurdelisé. Outre le rosaire, il tient dans la main gauche une petite croix.

États
Un seul état : France, Grenoble, Bibliothèque municipale, F.18741 et F.18775 ; Paris, Bibliothèque nationale de France, Re 13, t. 5, p. 230 bis

Texte du diplôme conservé à Grenoble (F.18775)
Au-dessus de l’image : EXERCICES SPIRITUELS
À gauche de l’image : LES VERTVS DV / Saint Rosaire. / 1. Humilité. / 2. Charité. / 3. Pauvreté. / 4. Pureté. / 5. Obeïssance. / 6. Resignation. / 7. Patience. / 8. Amour du mépris. / 9. Force d’esprit. / 10. Dilection des ennemis. / 11. Foy. / 12. Esperance. / 13. Zele. / 14. Devotion à Marie. / 15. Perseverance.
À droite de l’image : LES MYSTERES / du Saint Rosaire. / 1. L’Annonciation. / 2. La Visitation. / 3. La Nativité de Jesus. / 4. La Presentation de Jesus. / 5. Son recouvrement au Temple. / 6. L’Oraison de Jesus au Jardin. / 7. La Flagellation de Iesus. / 8. Son Couronnement d’Epines. / 9. Le portement de la Croix. / 10. Son Crucifiement. / 11. La Resurrection de Jesus. / 12. Son Ascension. / 13. La Descente du Saint Esprit. / 14. L’Assomption de la Vierge. 15. Son Couronnement dans le Ciel.
Sous l’image, à gauche : DEVOIRS DES CONFRERES / du Saint Rosaire. / Ils doivent dire un Rosaire toutes les semaines, / tout à la fois, ou en diverses parties, & mediter / les quinze Mysteres, appliquant le premier Chapelet / des Mysteres Joyeux à ceux qui sont en état de pe- / ché mortel ; le second des Douloureux, à ceux qui / sont à l’Agonie de la Mort ; Et le troisiéme des Glo- / rieux, Aux Ames du Purgatoire. Communier les pre- / miers Dimanches des mois & Fêtes de la Sainte Vier- / ge, assister à la Procession, pour gagner les Indulgen- / ces plenieres, & participer aux Prieres & bonnes œu- / vres qui se font dans toutes les Confreries du Saint / Rosaire, & dans l’Ordre de S. Dominique, sans que / cela oblige à aucun peché, ni mortel, ni veniel. / Ceux qui veulent participer au Rosaire perpetuel, / qui se dit nuit & jour pour les Confreres moribons, / doivent prendre une heure au sort, ou au choix, pour / le reciter tout entier. Urbain VIII. tira son heure au / sort. Il y a soixante mil ans d’Indulgences à chaque / Chapelet qu’on dit, & et autant de quarentaines, confir- / mées par le Saint Pere le Pape Innocent XI. / Je diray le Rosaire / le du mois de / de à heures du / Je consecutivement / Je ensuite / Je le releveray de place. / Je luy succederay. / Et pendant le jour vous dires plusieurs fois / de cœur ou de bouche. / Sainte Vierge, exaucez les prieres qu’on vous / offre pour moy.
Sous l’image, à droite : PRIERES POVR LE MATIN / Le matin estant éveillé, il faut prononcer le sacré / Nom de IESVS & de MARIE, ensuite faire le / signe de la Croix, & dire : / Très-sante Trinité Pere, Fils & Saint Esprit, un / seul Dieu en trois Personnes, je croy & j’espere / en vous, je vous adore & aime de tout mon cœur, je / vous rens graces de tous les bien-faits que j’ay reçûs / pendant ma vie de vôtre bonté infinie, sur tout de m’a- / voir conservé cette nuit, & preservé de plusieurs acci- / dens qui me seroient survenus ; je vous offre toute ma / journée, & tout ce que je ferai & souffrirai aujourd’hui. / Puis il faut dire le Pater, Ave & le Credo. / Pendant la journée il faut se souvenir de Dieu. / Quand on souffre quelque chose, il faut dire : / Mon Dieu, je vous offre cette souffrance en l’hon- / neur & union de celles de vôtre Fils, & pour la / satisfaction de mes pechez. / Quand on fait quelque manquement, il faut dire / aussi-tôt. / Pardon, mon Dieu, misericorde, j’ay failly, je m’en / répens. / PRIERES POUR LE SOIR. / Le soir assemblez toute vôtre famille pour faire la / Priere ensemble, & dites : / Mon Dieu, mon Sauveur JESUS-CHRIST, je vous / adore & aime de tout mon cœur : donnez-moy / la lumiere & la grace de connoître & de detester mes / pechez. / Il faut penser aux pechez qu’on a commis, & faire / ensuite un Acte de contrition, & dire : / Mon Dieu, j’ay un regret extréme de tous les pe- / chez que j’ay commis ; je les deteste purement / pour l’amour de vous, qui estes si saint & si ai- / mable : Faites-moy en ressentir une plus parfaite con- / trition, & accordez-moy le pardon que je vous de- / mande très-humblement, par les merites du Sang de / JESUS ; je propose de m’en confesser, & de mourir / plûtôt que de vous offenser mortellement. / Pour offrir le repos de la nuit. / Mon Dieu, je vous offre le repos de cette nuit, / je ne le veux prendre que pour avoir des nou- / velles forces pour mieux servir, je vous / recommande mon esprit. / Sainte Vierge, mon Ange, mon bon Patron, ma / bonne Patronne, priez Dieu pour moy pendant cette / nuit. Pater, Ave & Credo.

Texte du diplôme conservé à la BnF (bordé d’une frise de fleurs gravées sur bois)
Devoirs des confreres du Saint Rosaire. / Ils doivent dire un Rosaire toutes les Semaines tout à la fois, où en diverses parties, & / Mediter les quinze Mysteres ; appliquant le premier Chapelet des Mysteres Joyeux à / ceux qui sont en etat de peche mortel ; Le second des Douloureux à ceux qui sont à l’Ago- / nie de la Mort ; Et le troisieme des Glorieux aux Ames du Purgatoire. Communier les pre- / miers Dimanches des Mois, & Festes de la sainte Vierge ; assister à la Procession pour gag- / ner les Indulgences Plenieres, & participer aux Prieres & bonnes œuvres qui se font dans / toutes les Confreries du saint Rosaire, & dans l’Ordre de S. Dominique, sans que cela obli- / ge à aucun peché ny mortel ny veniel. / Ceux qui veulent participer au Rosaire perpetuel, qui se dit nuit & jour pour les Con- / freres Moribonds, doivent prendre une heure au sort, où au choix, pour le reciter tout entier. Urbain VIII. tira son heure au sort. Il y a soixante mille ans d’Indulgence à châque Chapelet qu’on dit, & autant de quarantaines confirmées par le S. P. le Pape Innocent XI.
[Colonne de gauche]
Mysteres Joyeux. / 1. L’Annonciation. / 2. La Visitation. / 3. La Nativité de Jesus. / 4. La Présentation de / Jesus. / 5. Son Retrouvement au Temple.
[Colonne centrale]
Nysteres (sic) Douloureux. 1. L’Oraison de Jesus. / 2. La Flagellation. / 3. Son Couronnement d’Epines. / 4. Son Portement de Croix. / 5. Son Crucifiement.
[Colonne de droite]
Mysteres Glorieux. / 1. La Resurrection de Jesus. / 2. Son Ascension. / 3. La Descente du saint Esprit. / 4. L’Assomption de la Vierge. / 5. Son Couronnement au Ciel.
[Sur toute la largeur de l’encadré]
Les quinze Vertus du Saint Rosaire / 1. L’Humilité de Jesus. 2. Charité de la Vierge. 3. Pauvreté de Jesus 4. Pureté de Marie. / 5. Obeïssance de Jesus. 6. Resignation de Iesus. 7. Sa Patience. 8. Amour du mé- / pris 9. Force d’Esprit. 10. Dilection des Ennemis, 11 Foy de Marie. 12. Esperance. 13. / Zele. 14. Devotion de Marie. 15. Perseverance / Ie diray le Rosaire le / du Mois de de du / Ie Ensuite / Ie Consecutivement / Ie L’Heure d’après / Aspiration des Confreres pendant le jour, de cœur ou de bouche. / Sainte Vierge ! exaucez les Prieres qu’on vous offre pour moy.

Texte du placard conservé à Grenoble (F.18741)
Sous l’image
LES QUINZE MYSTERES, ET LES QUINZE VERTUS / du Saint Rosaire, & de Religion, qu’on tire au sort dans les Con- / grégations les prémiers Dimanches du mois, pour les pratiquer / & les méditer pendant qu’on dit le Rosaire.
En quinze encadrés à bordure de frise, de haut en bas et de gauche à droite
[1] 1. Mystére, l’Annonciation. I. Vertu, humilité de Jesus & de Marie, s’humilier intérieurement & extérieurement / Obéissance consommée I. Vertu de Religion. / S. Dominique Fondateur du Rosaire & / Zélé pour le salut des ames.
[2] 2. Mystére Visitation de la Ste Vierge. / 2. V. Charité de Marie. / Aimer Dieu & le Prochain. / Chasteté Angélique. 2. Vertu de Religion. / Le B. Jean de Cologne Martyr pour avoir / porté le Viatique aux Prisoniers Chrétiens. /
[3] 3. Mistére. La Naissance de Jesus. / 3. V. Pauvreté de Jesus & de Marie. / Se détacher des biens de la terte. / Pauvreté Rigoureuse. 3. Vertu de Religion. / S. Pierre Mart. rempli de foi, mourant il écri- / vit le Credo de son sang avec le doigt sur la terre.
[4] 4. Myst. Présentation de Jesus au Temple. / 4. V. Pureté de corps & d’esprit. / Etre modeste en a Vüe. / L’exacte observance. 4. Vertu de Religion./ S. Gonzale Damaranthe grand dévot de / la Sainte Vierge.
[5] 5. Myst. Recouvrement de Jesus au Temple. / 5. V/ Obéissance aux Superieurs, & saintes inspiratiōs. / La ferveur d’esprit. 5. Vertu de Religion./ S. Hiacinthe mignon de la sainte Vierge, & tres-dévot à la Mére de Dieu.
[6] 6. Mystére. L’Oraison de Jesus au Jardin. / 6. V. Résignation de Jesus à la mort. Se resigner à tout ce qui nous arrive. / L’Oraison fite cōme il faut. 6. Vertu de Religion. / S. Albert le Grand, Maître de S. Thomas / qui avoit une science infuse.
[7] 7. Mystére. Flagellation de Jesus. / 7. Patience de Jesus. / Soufrir toutes choses avec patience. / L’étude & le travail joint à la recollection. 7. V. de Religion. S. Thomas d’Aquin ceint par / les Anges du ceinturon de chasteté.
[8] 8. Mystére. Couronnement d’épines. / 8. V. Amour du mépris. / Aimer les humiliations. / Le sentimēt d’un Jesus Crucifié. 8. V. de Religiō / S. Ambroise de Siene grand dévot du nom / de Jesus ; & zélé de la gloire de Dieu.
[9] 9. Portement de Croix. / 9. V. Force d’esprit. / Porter courageusement les Croix sans se plain- / dre. Conversation fructueuse. 9. V. de Religion. / S. Raymond qui fit 60. lieües en 6 heures / sur la mer sans batteau à genoux sur sa Chape.
[10] 10. Mystére. Crucifiement de Jesus. / 10. V. Dilection des ennemis et des Croix. / Prier pour ses ennemis & se mortifier. / Se plaire aux choses de Dieu 10. V. de Religion. / Sainte Catherine de Siéne favorisée des / saintes stigmates.
[11] 11. Mystére Résurection de Jesus. / 11. V. Foi de Marie. / Présence de Dieu continuelle & croire en Dieu. / La discrétion és austéritez 11. V. de Religion. / Saint Pie V. grandement dévot au S. Rosaire.
[12] 12. Mystére. Ascension de Jesus. 12. V. Espérance. / Espérer en la misericorde de Dieu. / La mortification extérieure des sens / 12. V. de Relig. Ste Agné de Montpellier, / tres-dévote aux saintes Reliques.
[13] 13. Myst. Descente du S. Esprit sur les Apôtres. / 13. Zéle du salut des Ames & de la perfection / Procurer leur salut & la gloire de Dieu. / Le silence profond. 13. Vertu de Religion. / Ste Roze de sainte Marthe du Tiers-Ordre de / S Dominique familiere avec le petit Jesus.
[14] 14. Myst. Assomption de la sainte Vierge. / 14. V. Dévotion à Marie. / La bien servir par le Rosaire & autres dévotiōs / La suite de la Communauté. 14. V. de Relig. / La B. Marguérite de Savoye, favorisée / de trois sortes de Croix.
[15] 15. Myst. Couronnement de la Mére de Dieu. / 15. V. Persévérance. / Perseverer à dire le Rosaire tous les jours. / En pratiquer les vertus & à bien vivre. / Le zéle général de la plus grande gloire de / Dieu. 15. Vertu de Religion. / La B. Marguérite du Château éclairée / d’enhaut quoy qu’aveugle ; & tous les SS. & / Saintes de l’Ordre de Saint Dominique.

Commentaire
Les mentions manuscrites du diplôme conservé à la Bibliothèque nationale de France présentent l’engagement d’une religieuse, « Sr Marie Anne Agathe Pichon », qui promet de prendre son heure du Rosaire perpétuel le « Jour de l’Ascension », « a midy ». Au verso du diplôme la religieuse implore : « je prie qu’apres ma mort, ce billet soit porté aux RRdx pere jacobins ».
Il est difficile de dire dans quelle mesure l’iconographie s’inspire de celle d’images antérieures. La partie supérieure, Vierge à l’Enfant entourée des médaillons des mystères, est identique à celles-ci mais la composition de Jean II Papillon ajoute à l’octogonale une base et un nouveau médaillon dédié plus spécifiquement au don du Rosaire à saint Dominique. Pour autant, rien n’indique qu’il s’agisse ici d’une création parisienne ou grenobloise.
D’autre part, si le bois a été utilisé pour orner le diplôme, sa petite dimension pose la question d’impressions d’images de petit format destinées à être distribuées aux confrères moins fortunés.

Placard conservé à Grenoble (F.18741)