Rosaire


ROSAIRE / IMAGE DE DEVOTION (PARIS, VERS 1652-1663)

[Le don du Rosaire à saint Dominique et à saint Louis]
Grégoire HURET (1606-1670), graveur
S. d. [vers 1652-1663]
Burin
C. de pl. : 12,9 x 11,7 cm
Autriche, Vienne, Albertina,
t. I, p. 120, n° 257.

© Lauren Laz

 

 

 

Lettre
1. Dans le bas de l’image, sur la droite
Huret f.
2. Dans la marge inférieure, sur deux colonnes
À gauche : Du Rosaire sacre les vertus salutaires / On fait que Dominique a destruit l’Albigeois
À droite : Et Blanche en meditant sur les mesmes mysteres / Deuint mere d’un sainct qui commanda aux Francois.

Image
La Vierge Marie apparaît à saint Dominique et à saint Louis. Elle est assise sur une nuée posée sur un rosier. Debout contre elle, l’Enfant Jésus tient une rose dans la main droite. De la main gauche, il tend un rosaire à saint Louis, agenouillé à ses pieds, ses insignes royaux étant déposés au sol pour ne garder en main que les insignes/reliques de la Passion (clous et couronne d’épines). C’est la Vierge Marie elle-même qui donne à saint Dominique le Rosaire. Agenouillé, le saint est identifiable à son habit, à l’étoile au-dessus de sa tête, au lys tenu en main et au chien à la torche enflammée couché près d’un globe.

États
Un seul état : Autriche, Vienne, Albertina, t. I, p. 120, n° 257

Bibliographie
1968, IFF, t. 5, p. 318, n° 111 ; 2015, LAZ, p. 581, n° 63 ; p. 1135, n° 63

Commentaire
Le cliché et les données (dimensions, cote) proviennent du travail de Lauren Laz.
La description de l’image est personnelle.