Rosaire


ROSAIRE / IMAGE DE DÉVOTION (PARIS, AVANT 1672)

Le Don du Rosaire à saint Dominique et à sainte Catherine de Sienne
Jean MATHIEU (dit Matheus, vers 1590-vers 1672), graveur
S. d. [avant 1672]
Burin
Ovale : 7,85 x 5,65 cm
France, Lyon, Bibliothèque municipale, Fonds des estampes des jésuites, Boîte « Saint Dominique ».

© Claire Rousseau

 

 

 

Lettre
En dessous de l’ovale
Matheus fecit et excud.

Image
Agenouillés devant une rangée de tulipes, saint Dominique à gauche et sainte Catherine de Sienne à droite reçoivent de la Vierge Marie et de l’Enfant Jésus un rosaire. Vêtus de l’habit de leur Ordre les deux saints sont identifiables à leurs attributs, le chien à la torche enflammée couché près d’un globe pour Dominique, la couronne d’épines et une grande croix pour Catherine de Sienne. Dans la nuée, la Vierge Marie couronnée est debout sur un quartier de lune et tient l’Enfant assis sur son bras gauche. La Vierge et l’Enfant, environnés de rayons de gloire, sont insérés dans une sorte de chapelet à au moins six dizaines. Entre les grains de ce chapelet s’intercalent des roses, et une croix pend dans le bas. L’ovale qui sert de délimitation à la scène est constitué d’une bordure en deux traits parallèles.

États
Un seul état : France, Lyon, Bibliothèque municipale, Fonds des estampes des jésuites, Boîte « Saint Dominique »

Commentaire
Un émail de Limoges, conservé au musée Dobrée de Nantes, peut être rapproché de cette estampe, tant par sa composition à l’intérieur de l’ovale que par la représentation de Catherine de Sienne (voir Œuvre en rapport).

Œuvre en rapport

Le don du Rosaire à saint Dominique et à sainte Catherine de Sienne
François POILÈVE (?-?) ou Jean POILÈVE (?-?), émailleur
S. d. [seconde moitié du XVIIe siècle]
Cuivre, émail peint, or
17 x 13,4 cm
France, Nantes, Musée Dobrée, 927.1.1365.

© Musée Dobrée