Dominique


DOMINIQUE / DOMINICAIN (LOUVAIN, 1665)

[Radix radiat]
Pieter II de JODE (1606-après 1674), graveur
S. d. [1665]
Burin
C. de pl. : 28,5 x 18,2 cm

 

 

 

 

 

 

Frontispice pour Pedro de ALVA Y ASTORGA (1601-1667), Monumenta antiqua seraphica, pro Immaculata Conceptione Virginis Mariæ, ex Variis Auctoribus Religionis Seraphicæ, in Unum comportata & collecta. Studio ас labore R. A. P. F. Petri de Alva et Astorga, Lectoris Jubilati, Supremi Tribunalis S. Inquisitionis in Hispania Censoris, sanctæ Provinciæ duodecim Apostolorum Limensis in Regno Peruano alumni, ac totius Ordinis Seraphici Patris, & in Romana Curia quondam Procuratoris Generalis. Dedicantur Excellentissimo D.D. Marchioni de Castel-Rodrigo, &c. Belgii & Burgundiæ Gubernatori, &c., Lovanii, In Typographià Immaculatæ Conceptionis sub signo Gratiiæ, 1665.
France, Paris, Bibliothèque nationale de France – cote : FOL-T-1415.

© Bibliothèque nationale de France

Lettre
1. En haut de l’image, de part et d’autre de la porte
HIERUSALEM
2. Sur le cintre de la porte
PORTA AVREA
3. À cheval sur les deux tours de la porte
Gloria Gratia
4. Sous la colombe de l’Esprit
Spiraculum VITÆ.
5. Sur le cintre de la porte, en bas de l’image
CIVITAS SOLIS VOCABITVR VNA
6. Sur la tour de gauche
MVRVS
7. Sur la tour de droite
ANTEMVRALE
8. Sur le pont-levis
ADAM & EVA
9. Sous le pont-levis
Porta haec / clausa erit: / non aperietur / et VIRUS non / transibit per eam, &c.
10. Sur l’orbe de la porte
ZELI
11. Sur le pourtour du rempart
Venter tuus sicut acervus tritici, vallatus liliis etc. Sicut lilium inter spinas, sic Amica mea inter filias.
12. Sur les pétales du « lys » central
VIRGO. SINE LABE.
13. Sous les racines, de part et d’autre de l’orbe
RADIX RADIAT
14. À la hauteur des franciscains cultivant la fleur
Radicavi in populo honrificato.
15. En haut, à gauche, sur l’enclos du capricorne
Capricornus, Junci, Obcæcatio.
16. En haut, à droite, sur l’enclos du scorpion
Scorpius, Tribuli, Deceptio.
17. En bas, à gauche, sur l’enclos du sagittaire
Sagittarins, Spinæ, Præsumptio.
18. En bas, à droite, sur l’enclos du taureau
Taurus, Rubus, Obstinatio
19. Dans la marge inférieure, à gauche
P. de Ioden sculp.

Image
Le thème de la scène est le jardin clos de la naissance immaculée de la Vierge, doctrine soigneusement cultivée par quatre membres de l’Ordre des frères mineurs et approuvée par la présence de l’Esprit Saint. Sur tout le rempart du jardin sont dressées des tours surmontées par les défenseurs de la doctrine, prélats, religieux, rois. Sur la gauche, il est possible d’y reconnaître un dominicain sans que puisse y être distingué saint Dominique ou saint Thomas d’Aquin. Le rempart est doté de deux portes. Dans le haut de l’image, il s’agit de la porte d’or de la Jérusalem céleste et, dans le bas de l’image, la porte de ce jardin préservé est fermée par un pont-levis aux noms d’Eve et d’Adam. Aux angles sont représentés quatre des signes du zodiaque : capricorne, scorpion, taureau, sagittaire.

États
Premier état, celui décrit : France, Paris, Bibliothèque nationale de France – cote : D-1108
Second état : le dominicain a été métamorphosé en abbé bénédictin. France, Lyon, Bibliothèque municipale – cote : SJ Th 602/1

Commentaire
Un dominicain se reconnaît à son habit sur la gauche de l’image. Il pourrait y avoir un doute mais le second état atteste que le premier choix fut remis en cause et que, délibérément, le dominicain céda sa place à un abbé bénédictin.

Second état

[Radix radiat]
Pieter II de JODE (1606-après 1674), graveur
1666
Burin
C. de pl. : 28,5 x 18,2 cm

 

 

 

 

 

 

Frontispice pour Pedro de ALVA Y ASTORGA (1601-1667), Radii Solis zeli Seraphici cœli Veritatis, pro Immaculatæ Conceptionis mysterio Virginis Mariae, discurrentes per duodecim classes auctorum, vel duodecim Signa Zodiaci sicut Sol, perficientes circulum suum Solarem juxta dies anni completi, per trecentos sexaginta sex Radios. Studio ac labore R.A.P.F. Petri de Alva et Astorga Lectoris Jubilati, Supremi Tribunalis S. Inquisitionis in Hispania Censoris, sanctæ Provinciæ duodecim Apostolorum Limensis in regno Peruano alumni, ac totius Ordinis Seraphici Patris, & in Romana Curia quondam Procuratoris Generalis, Lovanii, Ex Typographia Immaculatæ Conceptionis sub signo Gratiæ, 1666.
France, Lyon, Bibliothèque municipale – cote : SJ Th 602/1.

© Claire Rousseau