Dominique


DOMINIQUE (ANVERS, AVANT 1678)

S. Dominicvs
Cornelis I GALLE (1576-1650) ou Cornelis II GALLE (1615-1678), graveur
S. d. [avant 1678]
Burin
C. de pl. : 20 x 13,4 cm
France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Ec 67a R138955-166.

© Claire Rousseau

 

 

 

 

Lettre
Sous le trait carré de l’image
S. DOMINICVS C. Galle

Image
À l’intérieur d’une pièce architecturée par une colonne cannelée, Dominique est présenté en pied, auréolé de rayons et une étoile à six branches sur le front. De la main gauche, il tient une branche de lys et un rosaire. Son bras prend appui sur un livre dressé sur une table couverte d’un tapis. L’index de l’autre main guide le regard du spectateur vers la scène de l’arrière-plan qui figure l’apparition de saint Pierre et de saint Paul. Dominique est donc représenté deux fois sur l’estampe. Au pied de la table, est visible la tête d’un chien tenant dans la gueule une torche enflammant un globe. Sur la gauche, mitres et crosse rappellent le refus de Dominique d’être évêque.

États
Un seul état : Belgique, Anvers, Museum Plantin-Moretus, F II/G.15 ; France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Ec 67a R138955-166 ; N2 Fol. (Dominique, saint), D 128372

Commentaire
L’estampe semble être une reprise en contrepartie de celle gravée d’après l’œuvre peinte d’Antoine Sallaert [voir p. 34].
Il est vraisemblable qu’elle fut conçue en même temps que celles figurant sainte Catherine, les compositions étant similaires [voir Saints – Catherine – p. 18-19].