Dominique


SAINT DOMINIQUE (PARIS, AVANT 1672)

Don du Rosaire à saint Dominique
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
Herman WEYEN (début du XVIIe-1672), éditeur
S. d. [avant 1672]
Burin
Épreuve rognée : 49 x 34 cm
France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd2 Fol. (saint Dominique),
H 173506.

© Claire Rousseau

 

 

 

Lettre
Sous le trait carré inférieur
Sanctissimo Patriarchæ Dominico, Prædicatorij Ordinis Institutori, Parenti, Duci ; Prædicatorum Antecessori et Antesignano ; Prædicatori gratiæ ; Præconi / salutis, Euangelij tubæ ; Oraculo Cæli ; Orbis oculo ; Columini fidei ; Virtutum lumini ; Vitiorum auerrunco ; Errorum dissipatori ; Profligatori hæresum ; Dæmonum domitori ; / Propugnatori Religionis ; Expugnatori perfidiæ ; Impietatis euersori ; animarum Oeconomo ; Sospitatori corporum ac tutori ; Dei nuntio ; Christi assedæ, ac nouo Veluti Præcursori ; / Deiparæ alumno ; Angelorum consorti ; Apostolici pectoris ac Spiriyus viro ; Martyri mente ; Cælibi carne ; vtrinque Virgini ; Religiosæ perfectionis jdeæ ; Compendio sanctitatis ; Ecclesiæ / sideri ; aberrantium faculæ ; Pietatis ac morum Exemplari ; Virginei Rosarij Satori, cultorique præcipuo ; Puritatem Angelicam ; illibatum pudicitiæ florem ; jnnocentiæ decorem integrum / semper et diuidum ; Cælestem in terris vitam ; ardentissimam in Deum et proanimum charitatem ; feruentissimum diuini honoris promouendi Zelum innumeros bonnines ad saniorem / sensum ac mentem reuocatos ; reliquasque virtutes eximias et miracula exultabundus gratulatur ; seque illi totum peculiari affectu, et obsequentissimâ clientelâ vouet, addicit, consecrat / Nouitiatus Generalis Parisiensis ad illius Ordinis obseruantiam institutus. / Herman Weyen (illisible ; texte coupé dans la hauteur).

Image
En un lieu extérieur, saint Dominique agenouillé, tourné vers la droite, reçoit un rosaire de la Vierge Marie, debout sur des nuées, portant l’Enfant Jésus bénissant sur son bras gauche. Deux anges, un angelot et cinq putti en sont témoins dans le ciel ainsi qu’un frère dominicain sur terre, assis en arrière-plan sur la gauche de l’image, surpris dans sa lecture. Si l’habit de ce frère regardé par l’un des anges est entièrement grisé, celui de Dominique est conforme aux canons : habit et scapulaire blancs, chape noire. Au sol quatre attributs de saint Dominique sont figurés : une branche de lys, un livre entrouvert, une discipline, le chien à la torche enflammée couché près d’un orbe.

États
Un seul état : France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd2 Fol. (saint Dominique), H 173574

Commentaire
Selon une pratique récurrente, les dominicains parisiens ont fait interpréter à leur usage, à une date indéterminée, une estampe produite pour le couvent de Bruxelles [voir page précédente].
La lettre de cette copie non signée est une sorte de longue litanie à la gloire du fondateur.
Il est à regretter que l’adresse soit tronquée dans le bas, privant l’étude d’éléments peut-être déterminants pour la datation de l’épreuve et pour l’appréhension de son objectif.