Dominique


DOMINIQUE (ROME, 1625)

[Saint Dominique, saint François et saint Benoît]
Nicolas PERREY (?-?), graveur
1625
Burin
Épreuve rognée : 13,9 x 9,3 cm

 

 

 

 

 

 

Titre illustré pour Domenico GRAVINA (1604-1673), Vox Tvrtvris seu de florenti vsq[ue] ad nostra tempora, S.S. Benedicti, Dominici, Francisci et aliarum sacraru[m] Religionu[m], statu[m]. Avctore A.R.P.Fr. Dominico Gravina ordinis Pr[a]ed. S.T. Magistro, et Professore in Vniuersitate Regia Neap. Cur. Arch. Theologo, S. officij co[n]sul., Neapoli, typis Secu[n]dini Roncalioli, 1625.
France, Paris, Bibliothèque nationale de France – cote : 8-H-7134.

© Claire Rousseau

Lettre
1. Au centre
VOX / TVRTVRIS / seu / de florenti vsq[ue] ad / nostra tempora, / S.S. BENEDICTI, DO / MINICI, FRANCISCI / et aliarum sacraru[m] / Religionu[m], statu[m]. / AVCTORE / A.R..Fr. DOMINICO / GRAVINA ordinis Pr[a]ed. / S.T. Magistro, et Professo / re in Vniuersitate Regia Neap. / Cur. Arch. Theologo, S. officij co[n]sul.
2. En bas, sous les armoiries
Neapoli typis Secu[n] / dini Roncalioli i625.
3. Au-dessus de saint Dominique
Quomodo si reperiatur / granu[m] in botro, et dicatur / ne dissipes illuid quia D[omi]ni / benedictio est.
4. Au-dessus de saint François
Sic faciam propter / seruos meos ne dissi: / pem totum Es. 65.
5. Sous les pieds de saint Dominique
Vox turturis audia / et in terra nostra. / vinea florentes / dederu[n]t odore[m] suu[m]. / Cant 2
6. Sous les pieds de saint François
Gementes vt / columbæ. Na: / hum Cap° / secundo.
7. Près du pied de saint François
NPerrey f

Image
L’image est construite comme un portail dont la double thématique est celle de la colombe du Cantique des cantiques et celle de la vigne qui fructifie représentée par les deux fondateurs Dominique et François d’Assise. En haut, un médaillon offre l’effigie de saint Benoît tenant sa crosse abbatiale. Il est accompagné d’un corbeau porteur d’un pain. À gauche, en pied, Dominique tient sur la main gauche la maquette d’une église et dans la droite une branche de lys. Face à lui, François d’Assise aux mains transpercées, tient dans la main droite une croix et de la gauche, il serre un grand livre contre lui. Les habits des saints ne sont pas foncés comme ce fut souvent le cas dans le premier quart du XVIIe siècle. Des dessins, de grappes de raisin dans le haut et de colombes dans le bas, complètent l’ensemble ainsi que les armoiries du dédicataire, le dominicain Desiderio Scaglia (1567-1639), commissaire de l’Inquisition depuis 1616 et créé cardinal le 11 janvier 1621 par Paul V.

Armoiries
Armoiries du dédicataire, Desiderio Scaglia (1567-1639) : non blasonnées

États
Un seul état : France, Paris, Bibliothèque nationale de France – cote : 8-H-7134

Commentaire
Peu de choses sont connues du graveur Nicolas Perrey qui naquit dans une famille d’orfèvres à Salins (Jura).
L’ouvrage du dominicain napolitain est une sorte de réplique à la critique que Robert Bellarmin (1542-1621) fit du relâchement des Ordres religieux.
Le titre de Nicolas Perrey fut copié en 1627 par un graveur non identifié pour une édition faite à Cologne (voir œuvre en rapport).

Œuvre en rapport

[Saint Dominique, saint François et saint Benoît]
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
1627
Burin
C. de pl. : 11,45 x 6,3 cm
Titre illustré pour Domenico GRAVINA (1604-1673), Vox turturis, seu de Florenti usque ad nostra tempora SS. Benedicti, Dominici, Francisci et aliarum sacrarum Religionum statu. Auctore A.R.P.Fr. Dominico Gravina ord. Prædic. S.T.M. et Profess. in vniuers. Reg. Neapol. Cur. Arch. Theologo S. officij consul., Coloniæ, sumptibus Michæli Demen, 1627.
France, Paris, Bibliothèque nationale de France – cote : H-14871.

© Claire Rousseau