Dominique


DOMINIQUE (VENISE, 1597)

Specvlvm Sacerdotvm
Johann I SADELER (1550-1600), graveur
D’après Peter I de WITTE (vers 1546/1550-1628), dessinateur
Nicolò MORETTI (?-?), éditeur
1597
Burin
Épreuve rognée : 19 x 28,3 cm
France, Lyon, Bibliothèque municipale, fonds des estampes des jésuites de Chantilly.

© Claire Rousseau

Lettre
Dans le bas de l’image
Cu[m] priuil : Sac : Cæs : Maitis Joa[nnes] Sadeler / Petrus Candido figurauit.

Image
Dans la partie haute de l’image, le Christ apparaît en buste dans les nuées, entouré des douze apôtres. Cette partie n’occupe que le tiers supérieur de l’estampe. Les deux tiers inférieurs sont constitués d’une assemblée de prélats et de religieux agenouillés parmi lesquels il convient de reconnaître au premier plan, légèrement sur la droite, saint Dominique.

États
Un seul état : France, Lyon, Bibliothèque municipale, fonds des estampes des jésuites de Chantilly

Bibliographie
1980, HOLLSTEIN, t. 21, p. 157, n° 464 ; 2001, BARTSCH, t. 70, part 2, p. 307, n° 434 ; p. 312, fig. 434

Commentaire
Né à Bruges et décédé à Münich, Peter I de Witte est connu sous le surnom de Peter ou Pietro Candido. Il est mentionné comme peintre à la cour de Bavière dès les années 1586-1592. Johann I Sadeler est graveur à la cour du duc Guillaume V de Bavière vers 1588 et séjourne à Münich jusqu’en 1595, date à laquelle il semble avoir rejoint Vérone. Il est vraisemblable que ce soit de ce séjour que Johann Sadeler ait rapporté le dessin.
L’exemplaire de l’estampe conservé à la Bibliothèque royale de Belgique comporte également le titre et le texte imprimé. Celui-ci s’achève par la mention du lieu (In Venetia), de l’éditeur (Appresso Nicolò Moretti) et la date (1597).
Un dessin préparatoire en contrepartie est conservé à l’Albertina de Vienne (voir Œuvre en rapport).

Œuvre en rapport

 

 

 

 

 

 

 

 

Peter I de WITTE (vers 1546/1550-1628)
[Le Christ bénissant tous les saints]

S. d. [avant 1595]
Encre noire et grise, lavis gris et rehauts blancs sur papier
19,9 x 30,6 cm
Autriche, Vienne, Albertina, Inv. 8005.

© Albertina