Dominique


DOMINIQUE ET LE MANTEAU DE LA VIERGE (ANVERS, AVANT 1633)

[Le Manteau de la Vierge sur les Ordres]
Karel VAN MALLERY (1571-après 1635), graveur
Theodoor GALLE (1571-1633), éditeur
S. d. [avant 1633]
Burin
C. de pl. : 12 x 7,2 cm environ
Planche pour [Vita Beatissimæ Mariæ Mater Dei. Iconibus nitidissimi expressæ, Th. Galle, exc.].
France, Versailles, Bibliothèque municipale – cote : Pératé C 86[1].

[1] Titre factice.

© Claire Rousseau

 

Lettre
1. Au-dessus de l’image
MARIA RELIGIOSORUM PATRONA.
2. Sous l’image
Colonne de gauche : Pia Mater, blanda nutrix ; Dulcis vmbra, fida Tutrix ; Decus et præsidium :
Colonne de droite : O ! Maria, norma morum, / Tu Tutela, Tu Sacrorum / Ordinum subsidium.
En-dessous, à gauche : Th. Galle exc. Cum priuilegio.
En-dessous, à droite : C. de Mallery sculp. / 33.

Image
Au centre de l’image la Vierge Marie, debout, étend les bras pour déployer son manteau sous lequel des religieux de différents Ordres ont trouvé refuge. À gauche sont agenouillés les hommes, à droite les femmes. Deux anges tiennent une couronne ouvragée au-dessus de la tête de la Vierge Marie.

États
Un seul état : France, Versailles, Bibliothèque municipale – cote : Pératé C 86

Commentaire
L’ouvrage fut réimprimé par Joannes Galle (1600-1676[1]).
Il est composé d’une page de titre et de 33 planches, la présente étant la dernière.
Dans la présente image, sans doute faut-il voir saint Dominique ou, symboliquement, son Ordre, représenté au premier plan à gauche, avec un rosaire pendant ostensiblement à la ceinture. Cette mise en avant s’expliquerait par la part prise par l’Ordre dans la diffusion de la dévotion du Rosaire.

[1] Belgique, Anvers, Museum Plantin Moretus, PK.OPB.0038.