Dominique


DOMINIQUE ; PIERRE MARTYR (DOLE, 1628)

[Le Miroir de l’Inquisition]
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
1628
Burin
Tr. c. : 14,4 x 8,9 cm

 

 

 

 

 

 

 

Titre illustré pour Jean DES LOIX (vers 1568-1658), Specvlvm Inqvisitionis Bisvntinæ eivs vicariis et officiariis. Exhibitvm A R. P. F. Ioanne des Loix Sacræ Theologiæ Doctore, Ordinis Prædicatorum Conuentus Audomarensis. Per Bisvntinam Diocesim et totum Comitatum Burgundiæ Inquisitore Generali Provinciæ inferioris Germaniæ eiusdem Ordinis Exprouinciali, Dolæ, Ex Typographia Antonii Binart, Vniu Typograph. Iurati, 1628.
France, Lyon, Bibliothèque municipale – cote : SJ H 251/15.

© Claire Rousseau

Lettre
1. Autour du miroir tenu par saint Dominique
Videmus Nunc Per Speculum .I. Cor 13.
2. Dans le cartouche du centre
SPECVLVM INQVISITI- / ONIS BISVNTINÆ / eius officiarijs exhibitm / À R. P. F. / Ioanne des Loix S.T.D. Ord. / prædicat. Conuent. Audoma= / rensis, per Bisunt. Diœcesim / et tot. Comitat. Burgund. / Inquisitore generali, Ex provinciali infe= / rior. german. eiusd. / prædicat. / Ordinis.
3. Dans le cartouche inférieur
DOLÆ. / Apud Antonium Binart / typographum Iuratum. / 1628.

Image
Le titre de l’ouvrage est inscrit dans un cartouche, lui-même inséré dans un portail fortement architecturé. Au-dessus, saint Dominique apparaît en ¾ et de trois quarts vers la droite, depuis une nuée. De la main gauche, il tient une croix, et de la droite, il laisse pendre un gros miroir. De part et d’autre du titre, est creusée une niche. Dans celle de gauche se tient Pierre Martyr, la poitrine transpercée par une épée. L’inquisiteur est debout et tient en main un livre fermé sur lequel a été posée la triple couronne de sa sainteté. Le religieux est auréolé. Dans la niche de droite est figuré un pape tenant en main les clefs de saint Pierre et un livre fermé. Peut-être s’agit-il d’Innocent III (à qui l’auteur attribue le fait d’avoir institué saint Dominique comme inquisiteur) ou Grégoire IX qui confia officiellement l’Inquisition du midi toulousain aux Prêcheurs. Dans le bas, à gauche du cartouche de l’adresse de l’imprimeur, le graveur a incisé la croix de l’Ordre dans un écu. De l’autre côté, l’écu est bordé par un rosaire.

États
Un seul état : France, Lyon, Bibliothèque municipale – cote : SJ H 251/15

Commentaire
Né en Artois et entré dans l’Ordre à Saint-Omer, Jean Des Loix fut, après différentes charges en France et dans la Province de Germanie inférieure, appelé à Besançon comme Inquisiteur de la Foi.
En 1634, un résumé de l’ouvrage fut publié à Lyon chez Jean Poyteret[1]. Aucun titre illustré n’a été observé pour cette édition.

[1] France, Paris, Bibliothèque nationale de France – cote : E-5828.