Catherine de Sienne


CATHERINE DE SIENNE ET THOMAS D’AQUIN (ANVERS, 1669)

[Le Baptême de sainte Marie-Madeleine de Pazzi]
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
D’après Abraham VAN DIEPENBEECK (1596-1675), dessinateur
1669
Burin
C. de pl. : 22,9 x 16,1 cm
Belgique, Anvers, Museum Plantin Moretus, R.86.

© Claire Rousseau

 

 

 

Lettre
1. Dans la marge inférieure, en deux colonnes
À gauche : 1 / Baptizatur et disponente diuinâ Prouidentiâ / Catharinæ Nomen sortitur
À droite : Elle recoit le Baptesme Et y est nommée / Catherine par la diuine Prouidence
2. Dans la marge inférieure, en-dessous
Zij Wort Gedoopt ende door Godelijcke voorsightigheijt / wort zij Ghenaemt Catharina

Image
Au centre de l’image, les parents, ou parrain et marraine, présentent la sainte nouvellement née au-dessus d’une cuve baptismale. Un prêtre, assisté d’un enfant de chœur tenant un cierge allumé, la baptise. Son nom est suggéré par l’apparition dans le coin supérieur droit du buste de sa sainte patronne, Catherine de Sienne. En bas, à droite, deux femmes témoins échangent sur l’événement.

États
Un seul état : Belgique, Anvers, Museum Plantin Moretus, R.86 ; PK.OPB.0076.002

Bibliographie
1961, EMOND, p. 181-183.

Commentaire
Béatifiée par Urbain VIII le 23 avril 1627, Marie-Madeleine de Pazzi (1566-1607) fut canonisée par Clément IX le 28 avril 1669. Sa Vie en planches dessinée par Abraham Van Diepenbeeck parut à cette occasion.
La taille-douce fut confiée à différents graveurs : Martin Bouché (1645-1693), Frederik II Bouttats (1621-1676/1677), Gaspar Bouttats (1648- 1695/1696), David Clouwet (actif à Anvers vers 1652-1668), Adriaen Lommelin (vers 1620-1673), Peter van Lisebetten (1630-1678).
La Vie comporte un titre illustré et 49 planches. Seules celles faisant apparaître Catherine de Sienne ou/et Thomas d’Aquin sont présentées ci-après. Les visions de Catherine de Sienne s’expliquent du fait que la religieuse fut prénommée Catherine à sa naissance et placée sous le patronage de la dominicaine.
L’ouvrage fut dédié à Madeleine de Cusance (1616-1689) qui finança avec son époux la fondation du monastère des carmélites à Boxmeer. Sa sœur Béatrice promut le couvent de Wavre.

Planche n° 14
[Les Épousailles mystiques de sainte Marie-Madeleine de Pazzi]
Gaspar BOUTTATS (1648-1695/1696), graveur
D’après Abraham VAN DIEPENBEECK (1596-1675), dessinateur

 

 

 

 

 

 

Lettre
1. Dans l’image, en bas à droite
A. a diepenbeck deli: Gasp: Bouttats fec:
2. Dans la marge inférieure, en deux colonnes
À gauche : 14 / Coram B. V. Maria SS. Augustino et Catharina / Senensi 2do Annulô dé sponsatur a Christo
À droite : N[ost]re Seigr L’esponse par vn 2en anneau en / presence de la S. Vierge SS. Augustin et / Catherinne de Sienne
3. Dans la marge inférieure, en-dessous
Zij Wort van Christus ghetrouwt door eenen 2en rinck inde tegen- / woordigheijt vande H. M. Maria HH. Augustineende Catharin[a] van Senen.

Planche n° 15
[Le Couronnement d’épines de sainte Marie-Madeleine de Pazzi]
Gaspar BOUTTATS (1648-1695/1696), graveur
D’après Abraham VAN DIEPENBEECK (1596-1675), dessinateur

 

 

 

 

 

 

Lettre
1. Dans l’image, en bas à gauche
A. a diepenbeck delin:.
2. Dans l’image, en bas à droite
Gasper Bouttats sculp
3. Dans la marge inférieure, en deux colonnes
À gauche : 15 / Coronam Spineam recipit a Chr[ist]o pr[a]esentibus, / B. V. Maria, SS. Angelo Carm, Augustino, et Catharina / Senensi.
À droite : Elle recoit vne couronne d’espines de n[ot]re Seigr / en presence de la S. V. Marie, S S Ange Carm, Augustin et / Catherinne de sienne.
3. Dans la marge inférieure, en-dessous
Zij ontfanght een doorne croon Van onsen Heere, inde tegenwoordigheijt, / Vande H. Maghet Maria, H H Angelus carmel, Augustin ende Catharinne Van Senen.

Planche n° 16
[L’Expérience du cœur du Christ par Marie-Madeleine de Pazzi]
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
D’après Abraham VAN DIEPENBEECK (1596-1675), dessinateur

 

 

 

 

 

 

Lettre
1. Dans l’image, en bas à droite
A. a Diepenbeke delin:
2. Dans la marge inférieure, en deux colonnes
À gauche : 16 / Coram eisdem Post extasim 40a horarum, quibus / Chr[ist]us mansit in sepulcro, recipit cor Christi.
À droite : Elle reçoit deuant les mesmes le cœur de n[ost]re Seigr, / apres vn extase de 40 heures, quil fut dans le tombeau.
3. Dans la marge inférieure, en-dessous
Zij ontfanght inde tegenwoordigheijt Vande selue H H. het herte Van onsen Heere, / naer do[apostrophe sur le « o »]ntgeestinge van 40 vren, dat Christus int graf geweest.

Planche n° 20
[La Vision du purgatoire par Marie-Madeleine de Pazzi]
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
D’après Abraham VAN DIEPENBEECK (1596-1675), dessinateur

 

 

 

 

 

 

Lettre
1. Dans la marge inférieure, en deux colonnes
À gauche : 20 / Videt horrendos cruciatus Purgatorij, adstantibus SS. / Angelo carm, Augustino, et Catharina senensi.
À droite : En presence de SS. Ange carm, Augustin, et Catherme de / sienne, Elle voit les horribles peines du Purgatoire.
2. Dans la marge inférieure, en-dessous
Zij siet inde t’egenwoordigheyt Vande HH. Angelus carmelz, Augustin, / ende Catharinne van Senen, de Scroomelijcke pijnen des Vaegeviers.

Planche n° 34
[La Vision de saints par Marie-Madeleine de Pazzi]
Frederik II BOUTTATS (1621-1676/1677), graveur
D’après Abraham VAN DIEPENBEECK (1596-1675), dessinateur

 

 

 

 

 

 

Lettre
1. Dans l’image, en bas à droite
A. a Diepenbeke delini: F. Bottats sculp:
2. Dans la marge inférieure, en deux colonnes
À gauche : 34 / Videt SS. Augustinum, Thomam aquinat, / Aloijsium, et Didacum in[accent aigu sur le « n »] Gloria.
À droite : Elle voit S.S. Augustin, Thomas d’Acquin, louÿs / de Gonzague, et Didac. Dans le ciel.
3. Dans la marge inférieure, en-dessous
Zij ziet de HH. Augustin, Thomas van Aquinen, / Aloisium, ende Didacum inden Hemel,

Planche n° 39
[L’Onction de Marie-Madeleine de Pazzi par Thomas d’Aquin]
Peter VAN LISEBETTEN (1630-1678), graveur
D’après Abraham VAN DIEPENBEECK (1596-1675), dessinateur

 

 

 

 

 

 

Lettre
1. Dans l’image, en bas à gauche
A a Diepenbeke delin:
2. Dans l’image, en bas à droite
P. v Lisbetten sclup:
3. Dans la marge inférieure, en deux colonnes
À gauche : 39 / S. Thomas Aquinas eam vngit, liquoré / odoriferô, quô vegetior redditur ad pugnam.
À droite : S Thomas d’Acquin, l’oint dvne liqueur odoriferante, / d’ou elle deuient plus forte, contre les tentations.
4. Dans la marge inférieure, en-dessous
Den H. Thomas Van Aquinen, salft haer, met Welrieckende / Voghtigheijt, Waer door Zij stercker Wort, tegen de bekoringe

Planche n° 40
[La Ligature du démon par Jean Baptiste et Catherine de Sienne]
Frederik II BOUTTATS (1621-1676/1677), graveur
D’après Abraham VAN DIEPENBEECK (1596-1675), dessinateur

 

 

 

 

 

 

Lettre
1. Dans l’image, en bas à gauche
A a Diepenbeke delin:
2. Dans l’image, en bas à droite
Fred. Bouttats iunior sculpsit.
3. Dans la marge inférieure, en deux colonnes
À gauche : 40 / S S. Ioannes Bapta, et Catharina senensis ligant / Dæmonem, vt vires, et ferocitatem eius deprimant.
À droite : S S. Iean Bapte et Catherinne de sienne lient le Demon, / pour diminuer sa force, et sa ferocité.
4. Dans la marge inférieure, en-dessous
De H. H Ioannes Bapte, ende Catharinne Van senen binden / den duijuel, om Kraghten, ende Vreetheijt te Verminderen.

Planche n° 43
[La Récompense de Marie-Madeleine de Pazzi]
Frederik II BOUTTATS (1621-1676/1677), graveur
D’après Abraham VAN DIEPENBEECK (1596-1675), dessinateur

 

 

 

 

 

 

Lettre
1. Dans l’image, en bas à droite
A a Diepenbeke del: F. Bottats sculp:
2. Dans la marge inférieure, en deux colonnes
À gauche : 43 / Expletô probationis tempor[a]ê, Patroni chartas Demonis / Lacera[n]tes, coronis ac monilibus, eam sigillatim adornant.
À droite : Ses espreúúes acheueés, ses patrons dechirans les me: / moriaux des Dæmons, l’enrichissent de couronnes et de carquans
3. Dans la marge inférieure, en-dessous
Haer beproeuinge Voleijndt Wesende, haer Patroonen Veriagen / de Duijuelen, ende Vereeren haer met croonen ende bagghen.