Catherine de Sienne


CATHERINE DE SIENNE (ANVERS, AVANT 1660)

S. Catharina Senensis
Pieter de BAILLIU (1613-1660), graveur
D’après Abraham VAN DIEPENBEECK (1596-1675), dessinateur
Martinus II VAN DEN ENDEN (1633-1674), éditeur
S. d. [avant 1660]
Burin
C. de pl. : 26 x 13,4 cm
Pays-Bas, Amsterdam, Rijksmuseum,
RP-P-1963-315.

© Rijksmuseum

 

 

 

Lettre
1. Sur la bordure du piédestal
S. CATHARINA SENENSIS.
2. Sur la face du piédestal
Abraham à Diepenbeke deliniauit. Petrus de Balliu sculpsit. / Martinus vanden Enden excudit Antverpiæ Cum priuilegio.

Image
Telle une statue sur un piédestal, Catherine de Sienne se tient debout, de face, vêtue de l’habit des tertiaires de l’Ordre des Prêcheurs, avec un voile noir doublé d’un sous-voile blanc. Sa tête, auréolée de rayons, porte une couronne d’épines mais aucun stigmate n’est visible sur les mains. La sainte incline la tête sur la droite, regardant le Christ en croix qu’elle porte sur l’épaule. De la base du piédestal une branche de lys se dresse en oblique. Le fond de l’image est blanc.

États
Premier état, celui décrit : Belgique, Anvers, Museum Plantin-Moretus, F II/B.41 ; Pays-Bas, Amsterdam, Rijksmuseum, RP-P-1963-315
Second état : l’estampe a été dédicacée au-dessus de la mention des producteurs de l’image « Spectatæ Virtutis et Pietatis Domicellæ, CATHARINÆ / PEREZ DE MEZA Mon[aste]rij SS Trinitatis Ord. S. P. / Dominici Alumnæ Religiosiss: Mart. V. Enden Dicabat ». Belgique, Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, S.I. 4938 ; France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd3 Fol. (Catherine de Sienne, sainte), H 166762 ; Pays-Bas, Amsterdam, Rijksmuseum, RP-P-BI-510

Bibliographie
1949, HOLLSTEIN, t. 1, p. 73, n° 57 ; 1951, HOLLSTEIN, t. 5, p. 242, n° 5 ; 1982, STEADMAN, p. 70 ; 1988, BIANCHI ; GIUNTA, p. 207, n° 74

Commentaire
La mise en scène est commune à une série de saints dominicains (Albert le Grand [voir Saints – Albert le Grand – p. 13], Dominique [voir Saints – Dominique – p. 38]) ou non dominicains (tels saint Ambroise ou saint François Xavier). Les dessins sont parfois attribués à Abraham Van Diepenbeeck. D’autres fois aucun dessinateur n’est mentionné.