Catherine de Sienne


CATHERINE DE SIENNE (ANVERS, AVANT 1660)

[Le Mariage mystique de Catherine de Sienne]
Pieter I de BAILLIU (1613-1660), graveur
D’après Antoine SALLAERT (vers 1580/1585-1650), peintre
S. d. [avant 1660]
Burin
Épreuve rognée : 61 x 44,5 cm
France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd3 Fol. (Catherine de Sienne, sainte), H 166781.

© Claire Rousseau

 

 

Lettre
Sous le trait carré de l’image
ADMODVM Rdo & EXIMO PATRI P HIERONYMO FABRI, S. THEOLOGIÆ MAGISTRO, F.F. PRÆDICATORVM IN BELGIO PROVINCIALI / S. CATHARINAE SENENSIS CHRISTO DESPONSÆ IMAGINEM, CONVENTVS BRVXellensis CONGRATVLATIONIS ERGÔ D. C. Q.
Colonne de gauche :
QVID non speret amans ? capitur quo que Numen amore, / Jungitur & stabili Virgo Deusque fide. / Illa quidem minor est, nec tanto par Hymenæo: / Sed tamen in thalamos non sine dote venit. / Dos est virginitas, dos acceptissima cælo: / Illam si qua dedit, dives & ampla sat est. / Munera nec desunt datur annulus obses amoris, / Cui pretium dantis Numen amorque facit.
Colonne du centre :
O ita conveniat Sponso, pulcherrima, tecum, / Annulus ut digito convenit ille tuo. / Eveniet. Superi plaudunt, & plausibus addunt / Omina : pars festo munere nulla vacat. / Protegit hic thalamos : hic figit lilia posti: / Hic citharâ carmen connubiale canit. / Fortunata nimisit quam prætot millibus unam / Tam sancto sanctam fœdere Christus habet.
Colonne de droite :
Nulla domus tales umquam sociavit amores, / Nullus Hymen tantas conciliavit opes / Scilicet, o Virgo, tabulis dotalibus Æther / Est tuus. Hoc Sponsi fœdera juris habent. / Posceris. En bifores aperit tibi Regia valvas. / I Bona, fer niveos in tua tecta pedes. / Nil opus estedis : pro tedis sidera lucent, / Et tu sideribus purior ipsa nites
Signature à gauche :
A. Sallaerts. Inu.
Signature à droite :
P. de Bailleu. fe. / Cum priu.

Image
Au centre de l’image, vers le haut, Catherine de Sienne est agenouillée devant le Christ assis. Celui-ci est en train de lui passer un anneau au doigt. La Vierge Marie debout, au centre, soutient la main droite de Catherine. Anges et saints assistent au mariage mystique. De gauche à droite se reconnaissent saint Dominique accompagné de quelques frères, un ange porteur d’une branche de lys, saint Jean, saint Paul et saint Pierre. Dans la partie basse, à gauche, Agnès de Montepulciano présente les trois pierres reçues et la petite croix qu’elle eut en souvenir de l’Enfant Jésus. À droite, le roi David accompagne la cérémonie en jouant de la harpe. Quelques têtes de putti complètent l’environnement céleste.

États
Un seul état : Belgique, Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, S.I. 5447 ; France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd3 Fol. (Catherine de Sienne, sainte), H 166781