Catherine de Sienne


CATHERINE DE SIENNE (PARIS, AVANT 1649)

S. Catharina Senens.
Jean MESSAGER (vers 1580-1649), éditeur
S. d. [avant 1649]
Burin
Épreuve rognée : 11,1 x 7,7 cm
France, Lyon, Bibliothèque municipale, fonds des estampes des jésuites de Chantilly.

© Claire Rousseau

 

 

 

 

Lettre
1. Dans le bas de l’image
I. Messager excudit
2. Sur les pages du livre
Dilect[us] / meu[s] ca[n] / didus e[t] / rubicu[n] / dus / electus / ex mil: / lib[us] Can 3
3. Dans la marge inférieure
S. CATHARINA SENENS. / Tenui quem diligit anima nec dimittam eum.

Image
L’estampe reprend un modèle traditionnel. Catherine est représenté en 3/4 et de trois quarts vers la gauche. Le coude appuyé sur un autel, elle tient dans ses mains un crucifix qu’elle contemple et un rosaire. Sa tête est couronnée d’épines mais ses mains ne portent pas de stigmates. Sur l’autel, un livre de petit format est ouvert sur un verset du Cantique des Cantiques. Le portrait s’inscrit dans un ovale et les écoinçons ont été garnis de fleurs.

États
Un seul état : France, Lyon, Bibliothèque municipale, fonds des estampes des jésuites de Chantilly

Commentaire
La composition (portrait dans un ovale, écoinçons fleuris et suscription) n’est pas sans rappeler la représentation de saint Dominique éditée par Gaspard Firens (1608/1611-1649) [Cat. 156]. Mais ici le manteau de Catherine a été noirci, ce qui permet d’envisager une datation postérieure à 1620.