Catherine de Sienne


CATHERINE DE SIENNE (PARIS, 1629)

[S. Catharina Senensis]
Jaspar ISAAC (vers 1585-1654), éditeur
S. d. [1629]
Burin
C. de pl. : 10,1 x 6,8 cm

 

 

 

 

 

 

 

Planche pour Claude HOPIL (1580-1633), Les Divins Eslancemens d’Amovr exprimez en cent Cantiques faits en l’honneur de la Tres-saincte Trinité. Auec les celestes flammes de l’Espouse Saincte. Et Cantiques de la vie admirable de Saincte Catherine de Sienne de l’Ordre de S. Dominique. Par Clavde Hopil Parisien, A Paris, Chez Sebastien Hvré, ruë S. Iacques, au Cœur-bon, 1629, entre les pages 345 et 346.
France, Paris, Bibliothèque nationale de France – cote : YE-11300.

© Claire Rousseau

Lettre
1. Sous l’image
S. CATHARINA SENENSIS. / Inueni quem diligit anima mea tenui eum nec dimittam Cant. 3. / Iaspar Isac ex.
2. Sur les pages du livre
À gauche : Dilectus / meus ca[n] / didus est (sic)
À droite : rubicundus / electus ex / millibus / Cantic. 3

Image
Dans une alcôve, Catherine est représenté en 3/4 et de trois quarts vers la droite. Le coude appuyé sur un autel, elle tient dans ses mains un crucifix qu’elle contemple et un rosaire. Sa tête est couronnée d’épines mais ses mains ne portent pas de stigmates. Sur l’autel, un livre de petit format est ouvert sur un verset du Cantique des Cantiques.

États
Un seul état : France, Paris, Bibliothèque nationale de France – cote : YE-11300

Commentaire
L’iconographie doit être rapprochée de celles produites à Anvers pour des images de dévotion, notamment par Johannes I Valdor (vers 1580-après 1640) [Cat. 1886]. Les formats sont d’ailleurs similaires.
Claude Hopil signe ici l’un de ses plus célèbres ouvrages dans lequel la poésie soutient la pensée mystique. Sans doute est-ce pour cette raison qu’il y fit place à Catherine de Sienne.
Cette estampe et ses copies ont servi de modèles à la création d’œuvres peintes, telle cette huile sur cuivre présentée ci-contre (voir ci-dessous).

Oeuvre en rapport

Sainte Catherine de Sienne
ARTISTE NON IDENTIFIÉ (ÉCOLE FLAMANDE)
Première moitié du XVIIe siècle
Huile sur cuivre
15,2 x 12,6 cm
France, Toulouse, Maison Seilhan,
MS-HC-1.