Rose de Lima


CANONISATION DE ROSE DE LIMA ET DE LOUIS BERTRAND (PARIS, 1671)

[Décor d’Autel pour les Fêtes de la canonisation de Rose de Lima et de Louis Bertrand]
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
1671
Burin
Épreuve rognée : 41,4 x 34,3 cm
France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Va 235 (D)-Fol., A 28169.

© Claire Rousseau

 

 

 

Lettre
Sous l’image
Decoration du grand Autel de l’Eglise des PP. Iacobins rue S. Honoré / pour la Canonisation de Ste Rose.

Image
Dans le bas de l’image s’aperçoit dans une église un autel, au devant marqué d’un IHS, surmonté de chandeliers et sans doute d’un crucifix. La partie haute de cette décoration est masquée par une toile cintrée dans le haut et bordée de draperies nouées et festonnées. La toile trouve son point focal dans la représentation d’un ostensoir surmonté par la figuration de Dieu le Père. Putti et jeunes anges sont disposés en cercles concentriques autour de l’ostensoir. Dans le bas de la toile, à droite, mais sur des nuées, Rose de lima est agenouillée, mains jointes en prière et tête couronnée de roses. Lui faisant face, sur la gauche de la toile, un dominicain est lui aussi agenouillé en adoration.

États
Un seul état : France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Va 235 (D)-Fol., A 28169

Bibliographie
2006, COUSINIÉ, Le Saint des Saints, p. 71, Fig. 24

Commentaire
L’absence d’attributs ne permet pas d’identifier avec certitude le dominicain gravé à gauche. Cependant Louis Bertrand ayant été canonisé le même jour que Rose de Lima, il est légitime de penser qu’il s’agit de lui.