Rose de Lima


ROSE DE LIMA (LE PUY, 1668)

Le vray Portrait de la bien Heureuse Rose de Sainte Marie
Nicolas AUROUX (avant 1630-1676), graveur
S. d. [1668]
Burin
Tr. c. : 11,5 x 6,5 cm environ

 

 

 

 

 

 

Frontispice pour Jean-André FAURE (1608-1673), La Vie de la Bien-Hevrevse Mere Rose de Sainte Marie, du Tiers Ordre de S. Dominique, de la ville de Lima, capitale du Perou. Beatifiée auec les Solemnitez accoustumées, par N. S. P. le Pape Clement IX. le douziéme jour de Février 1668. Recueillie par le R. Pere Iean-André Favre, Religieux de la Prouince Tolosaine, du mesme Ordre, d’vn Abbregé Latin imprimé à Rome, & du procez de la Canonization, Au Puy, Chez A. & P. Delagarde, Imprimeurs prés le College, 1668.
France, Paris, Bibliothèque nationale de France – cote : 8-H-21838.

© Claire Rousseau

Lettre
1. Dans un cartouche sous l’image
Le vray Portrait / de la bien Heureuse / Mere Rose de S. Marie / du tiers Ordre de / S. Dominique
2. Dans la bordure séparant l’image du cartouche
N. Auroux Sculp.

Image
Les deux tiers supérieurs de l’estampe sont remplis par un ovale, les écoinçons étant garnis de roses. Dans l’ovale, Rose de Lima en habit dominicain, le voile noir étant doublé d’un sous-voile blanc, est présentée debout en ¾, tournée vers la droite. Son front porte une couronne d’épines métallique, pointes retournées contre la chair et des gouttes de sang ruissellent sur son front. Dans les bras, la bienheureuse tient sur un linge l’Enfant Jésus qui tend les mains vers son visage. L’Enfant est auréolé de rayons. Les tailles croisées de l’arrière-plan s’espacent autour de la tête de Rose pour dessiner, par clarté, une auréole. La partie inférieure de l’estampe offre un cartouche indiquant l’identité de la bienheureuse.

États
Un seul état : France, Lyon, Bibliothèque municipale – cote : 800938 ; France, Paris, Bibliothèque nationale de France – cote : 8-H-21838