Rose de Lima


ROSE DE LIMA / MARIAGE MYSTIQUE

[Rose de Lima / Mariage mystique]
Attribué à François COLLIGNON (vers 1610-1687), graveur
S. d. [1668]
Eau-forte
Dimensions non renseignées
Lieu de conservation non renseigné.

© ?[1]

[1] Le cliché provient de l’ouvrage de Ramón Mujica Pinilla. Aucun des ouvrages consultés évoquant cette estampe, voire la reproduisant à partir du livre précité, n’indique son lieu de conservation et ses dimensions.

 

 

Image
Dans un paysage où se devine au loin une église dans le coin supérieur droit, la Vierge Marie, assise sur une nuée et tenant l’Enfant Jésus debout sur ses genoux, occupe la place centrale. L’Enfant touche une rose que sainte Rose agenouillée dans le coin inférieur droit lui présente. La sainte porte d’autres roses dans le creux de son scapulaire. Sous le voile blanc couvert par le manteau noir, Rose a la tête ceinte d’une couronne métallique. Dans le coin supérieur gauche, plusieurs angelots et putti sont témoins de la scène.

États
?

Bibliographie
2001, MUJICA PINILLA, p. 311 ; p. 314, fig. 87

Commentaire
Malheureusement aucune information supplémentaire n’a pu être obtenue sur cette estampe, en dépit de la consultation de nombreux ouvrages et inventaires.
Si la façon dont est vêtue la sainte peut être rapprochée du costume portée par Rose de Lima dans les peintures exécutées la même année par Lazzaro Baldi pour l’église de La Minerve à Rome (voir Œuvre en rapport), la parenté entre l’estampe et des peintures espagnoles, portugaises et du Nouveau Monde porte tantôt sur l’ensemble de la composition, tantôt sur telle ou telle particularité.
La Bibliothèque du Saulchoir à Paris conserve une estampe non signée tout à la fois proche de celle-ci et du tableau péruvien présenté ci-après. L’œuvre fait l’objet de la fiche suivante.

Œuvre en rapport

Sainte Rose de Sainte Marie
Attribué à Lazzaro BALDI (vers 1624-1703)
1668-1670
Huile sur toile
41 x 32,5 cm
Pays-Bas, Amsterdam, Rijksmuseum, SK-A-596.

© Rijksmuseum