Rose de Lima


ROSE DE LIMA (ANVERS, 1688)

[Le bienheureux Turibio donne le sacrement de confirmation à Rose de Lima]
Joseph MULDER (1658-vers 1735), graveur
S. d. [1688]
Eau-forte
C. de pl. : 27,4 x 18 cm

 

 

 

 

 

Planche pour Francisco de ECHAVE Y ASSU (?- ?), La Estrella de Lima convertida en sol sobre svs tres coronas El B. Toribio Alfonso Mogrobexo, sv segvndo arzobispo: celebrado con epitalamios Sacros, y solemnes Cultos, por su Esposa la Santa Iglesia Metropolitana de Lima […] Descripcion sacro política de las grandezas de la Ciudad de Lima, y compendio historico Eclesiastico de su Santa Iglesia Metropolitana: qve descrive D. Francisco de Echave y Assu, Cavallero del Orden de Santiago, Corregidor del Cercado de Lima por su Magestad […], Amberes, Por Juan Baptista Verdussen, 1688 (planche avant l’épithalame).
Suisse, Lausanne, Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne, AB 2392.

© Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne

Lettre
1. Sur le tapis de l’emmarchement
Beatus / Turribius / Archiepiscopus / Limanus.
2. Au pied du parrain de sainte Rose
J. Mulder Fecit.

Image
Dans une église, l’évêque Turibio, vêtu des ornements épiscopaux liturgiques, confère le sacrement de confirmation, assis sous une draperie sur la droite de l’image. La confirmée n’est autre que Rose de Lima, auréolée de rayons, puisque béatifiée en 1668. La jeune fille voilée d’un long manteau est agenouillée sur l’emmarchement de la cathèdre, les mains croisées en apposition sur la poitrine. Elle est présentée à l’évêque par son parrain qui se tient derrière elle, la main droite sur son épaule. Trois témoins assistent à la scène, tandis que des servants, un jeune et deux adultes, tiennent, l’un le plateau sur lequel est posée la burette des saintes huiles, l’autre la crosse et le troisième la croix de procession. Le bas de l’image est une bordure ornementale.

États
Un seul état : Suisse, Lausanne, Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne, R247783960

Commentaire
L’estampe reproduit sans doute celle éditée dès 1670 à Rome pour illustrer la Vie du futur bienheureux Turibio, béatifié en 1679 (voir Œuvre en rapport ci-après). Rose de Lima ayant été elle-même béatifiée en 1668, il apparaît clairement que le choix de la scène vise à valoriser l’évêque. Il est celui qui a donné le sacrement de confirmation à la première bienheureuse du Nouveau Monde, validant, lors de ce sacrement, le choix de son surnom, Rose.
Le titre illustré de l’ouvrage, gravé lui aussi par Joseph Mulder, est présenté page .

Œuvre en rapport

[Le bienheureux Turibio donne le sacrement de confirmation à Rose de Lima]
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
S. d. [1670]
Burin
Tr. c. : 25,9 x 17,5 cm

 

 

 

 

 

 

Planche pour Cipriano de Herrera (?-?), Mirabilis Vita: et Mirabiliora Acta dei vener: Servi Toribii Alfonsi Mogrobesii Limani Archipraesvlis Viri Virtutum splendore Clarissimi Ex actis legitimis de mandato Sacra Rituum Congregationis opera Ordinarij, & Auctoritate Apostolica Confectis de prompta Sanctissimo Domino N. Clementi Papæ X. Dicata. Stvdio A.R.P.M. Cypriani de Herrera Augustiniensis Limani S. Theologiæ Doctoris in Regali Regum Vniversitate, Qualificatoris. S. Inquisitionis, & Hispaniarum Catholicæ Maiestatis Regij Concianatoris in lucem edita, Romæ, Typis Nicolai Angeli Tinassij, 1670.
États-Unis, Providence, John Carter Brown Library, BA670 .H565m.

© The John Carter Brown Library