Rose de Lima


ROSE DE LIMA (ANVERS, AVANT 1649)

Benedicta Rosa de Sancta Maria
Jan-Baptist BARBÉ (1578-1649), graveur
S. d. [avant 1649]
Burin
C. de pl. : 12 x 7,2 cm
France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd3 Fol. Rose de Lima, H 169931.

© Claire Rousseau

 

 

 

 

 

Lettre
Sous l’image
BENEDICTA ROSA DE SANCTA MARIA, Virgo Tertiaria / ord. Prædicatorum, Limæ (Occidentalis Indiæ vrbs est celeberrima) / nata anno salutis 1586. defuncta 1617. ætatis 31. admirabili / vitæ sanctimoniâ, maximisque miraculis clarissima : Fidei / Christianæ, ac Rosarij Mariani per Domininos in nouo orbe / consiti flos selectissimus, ideoquem Benedicta Rosa de Sta Maria. / Io. Bapt. Barbé fecit et excud. Cum Gratia et Privilegio. Pools

Image
Rose de Lima est présentée en ¾, de face, vêtue de l’habit de son Ordre, un rosaire en collier et une couronne d’épines métallique ceignant le front. Elle se tient debout à l’intérieur d’une église. De la main droite, elle présente un bouquet de roses au centre duquel est figuré l’Enfant Jésus assis la bénissant. La main gauche porte une ancre à laquelle est accrochée la maquette de la ville de Lima. À gauche de l’image sur la base d’une colonne sont figurées les armoiries de l’Ordre des Prêcheurs.

États
Un seul état : France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd3 Fol. Rose de Lima, H 169931

Bibliographie
1949, HOLLSTEIN, t. 1, p. 101, n° 107

Commentaire
La dernière mention inscrite après celle du privilège n’a pu être comprise.
L’estampe est d’autant plus importante qu’elle fut gravée bien avant la béatification de Rose de Lima et témoigne ainsi de la précoce élaboration de son iconographie.
Il est vraisemblable que cette estampe servit de modèle à celle gravée par Nikolaus Hautt après la béatification (voir Œuvres en rapport ci-après) et à l’ex-voto d’origine peut-être elle aussi germanique (voir Œuvres ci-après).
Sans doute ce modèle servit-il aussi à Federico Agnelli (1626-1702) pour graver une image, lors de, ou après, la béatification de Rose de Lima[1].

[1] Beata Rosa de S. Maria, vers 1668. Burin, 13,3 x 8,6 cm. Italie, Monza, Civica Raccolta di Incisione Serrone Villa Reale, DEF 5. Le cliché fourni étant de trop mauvaise qualité, il n’a pas été intégré au présent corpus.

Œuvres en rapport

Beata Rosa de Sancta Maria
Nikolaus HAUTT (1642-?), graveur
S. d. [à partir de 1668]
Burin
Épreuve rognée ; image au tr. c. : 10 x 7,05 cm
France, Lyon, Bibliothèque municipale, Fonds des estampes des jésuites de Chantilly, sans cote.

© Claire Rousseau

 

 

 

 

B. Rosa de Sancta Maria
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
S. d. [à partir de 1668]
Eau-forte
Épreuve rognée : 12 x 6,9 cm ; image au tr. c. : 9,1 x 6,9 cm
France, Lyon, Bibliothèque municipale, Fonds des estampes des jésuites de Chantilly, sans cote.

© Claire Rousseau