Rose de Lima


ROSE DE LIMA (ROME, 1664)

Ven. Soror Rosa de S. Maria
Balthasar-François MONCORNET (dit frère Balthasar-Thomas ou frère Thomas, 1630-1716), graveur
S. d. [1664]
Burin
C. de pl. : 12 x 6,5 cm

 

 

 

 

 

 

Frontispice pour Leonard HANSEN (1603-1685), Vita Mirabilis & mors pretiosa Venerabilis Sororis Rosæ de S. Maria Limensis, Ex Tertio Ordine S.P. Dominici, Excerpta & collecta Per P. M. F. Leonardvm Hansen Prouincialem Angliæ, & Socium Reuerendissimi P. Magist. Gener. Ord. Præd., Romæ, Typis Nicolai Angeli Tinassij, 1664.
Allemagne, Weimar, Herzogin Anna Amalia Bibliothek – cote : Scha BS 1 A 00275.

© Herzogin Anna Amalia Bibliothek

Lettre
Sous le trait carré de l’image
Ven. Soror ROSA de S. MARIA Limensis, / ex tertio Ordine S.P. Dominici. / Tinassij Sumptibus / F. T. Moncornet Sculp.

Image
Sur la terrasse carrelée d’un jardin ouvert sur un paysage de montagnes, Rose de Lima est agenouillée sur la droite de l’image. Présentée le corps de trois quarts mais le visage de profil tourné vers la gauche, la tertiaire porte l’habit de son Ordre. Sous le voile, une couronne d’épines métallique ceint son front. Rose est tournée vers la niche d’un oratoire dans laquelle est dressée une image de l’Enfant Jésus qui semble s’animer pour la bénir. L’Enfant est debout, auréolé, vêtu d’un simple linge et tenant dans la main droite une rose. Une corbeille de roses est posée sur le sol, sous la niche, tandis qu’un rosier pousse à l’angle de l’oratoire. Sur le mur de l’oratoire, sous la niche, sont figurées des armoiries (non identifiées).

États
Un seul état : Allemagne, Weimar, Herzogin Anna Amalia Bibliothek – cote : Scha BS 1 A 00275 ; Italie, Rome, Bibliothèque nationale centrale de Rome – cote : M1F 124

Bibliographie
1956, FORTE, p. 368

Commentaire
L’estampe doit être rapprochée d’un dessin de Ciro Ferri (1634-1689), conservé au British Museum [voir ci-après]. Pour le musée, la religieuse représentée serait Thérèse d’Avila mais aucun élément précis ne permet d’émettre une telle identification. En outre, si tel est le cas, il n’était pas difficile pour Balthasar-Thomas Moncornet de noircir la chape de la jeune femme et de lui ajouter une couronne d’épines métallique pour la transformer en Rose de Lima.

Dessin en rapport

[Religieuse ou sainte en adoration de l’Enfant Jésus]
Ciro Ferri (1634-1689), dessinateur
S. d.
Dessin
14,2 x 10,9 cm
Royaume-Uni, Londres, British Museum, 1946,0713.750.

© British Museum