Hyacinthe de Cracovie


HYACINTHE (PARIS, 1637)

Sanctus Hyacinthvs domitor dæmonum
PLerous ? (?- ?), dessinateur ?
1637
Burin
Feuille : 43,3 x 33 cm
France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd2 Fol. (Hyacinthe, saint), H 175649.

© Claire Rousseau

 

 

 

 

Lettre
1. Dans le cartouche du haut
Sanctus HYACINTHVS domitor dæmonum
2. En bas de l’image, à gauche
I PLerous / Brodeur I fecit 1637
3. Dans le cartouche du bas
Au centre : Vne grande Dame Celant en Confession un peché de la chair, sembla ietter & Reprendre des Crapaux par la bouche, & apres sa mort / Apparut à son Confesseur Horriblement tourmentee, Disant qu’elle estoit da[m]nee pour Auoir celè vn peché, & / adioustoit qu’o[n] alloit En enfer pour toute sorte de pechez mais les fammes principalement par quatre : par le peché / De la chair, par les Vains ornemens, par sorcellerie, & par honte de se confesser
À droite : III. Io. iunior / in scala cæli / Guilel. Pepin I. / sup. Confiteor. / c. 13 (…)dit in / geldria teste Fr. / Coste 10.

Image
L’image mêle plusieurs séquences du salut attribué à l’intercession de saint Hyacinthe, vainqueur des démons. Dans la chapelle d’une église dédiée à la Vierge Marie, plusieurs dévots et un dominicain prient devant l’autel dont le retable est orné de la scène de l’Annonciation. Sur la droite de l’image, un frère assis dans un fauteuil est endormi. De sorte que la femme agenouillée à ses côtés, en compagnie d’un ange, est bel et bien une apparition. De sa bouche et de sa tête sortent serpent et crapauds. Derrière elle plusieurs démons tentent de s’en emparer. Mais le haut de l’image montre le salut qui lui est accordé par l’intermédiaire de saint Hyacinthe agenouillé sur une nuée sur la droite de l’image. Le saint est tourné vers la Vierge Marie qui présente ses seins, c’est-à-dire les mérites de son statut de Mère, au Christ placé sur la droite avec le Père et l’Esprit Saint. Saints et anges du ciel sont témoins de la scène d’intercession pour l’âme de la pénitente. L’ensemble est encadré par une large bordure brodée, ornée de deux cartouches, l’un en haut et l’autre en bas.

États
Un seul état : France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd2 Fol. (Hyacinthe, saint), H 175649

Commentaire
Il est difficile de dire s’il y eut chez les dominicains parisiens une telle tapisserie. Peut-être l’estampe provient-elle d’une autre ville.