Hyacinthe de Cracovie


HYACINTHE (LYON, 1662-1681)

[S. Hyacinthvs.]
Jean-Jacques I THOURNEYSEN (1636-1711), graveur
S. d. [1662-1681]
Burin
C. de pl. : 44,3 x 23,6 cm
France, Lyon, Bibliothèque municipale, Fonds des estampes des jésuites de Chantilly.

© Claire Rousseau

 

 

 

 

Lettre
Sous le trait carré de l’image
S. HAYCINTHVS. / A Lyon, Chez I I Thourneysen au coin de la Poullalerie près S. Nizier

Image
Dans un paysage boisé, saint Hyacinthe est assis sur la droite de l’image. De la main droite, il tient un ostensoir et au creux du bras gauche, il retient une statue de la Vierge à l’Enfant qu’il vient de sauver de l’incendie de l’église. Cet incendie est figuré en arrière-plan, sur la gauche de l’image.

États
Un seul état : France, Lyon, Bibliothèque municipale, Fonds des estampes des jésuites de Chantilly

Commentaire
L’estampe est vraisemblablement une copie en contrepartie de celle gravée par Grégoire Huret (1606-1671) [voir page précédente]. Elle servit peut-être de modèle à celle sortie de l’atelier de la famille Landry pour illustrer l’Année dominicaine de Bernard de Vienne [Voir Estampes en séries].
Le créneau de création proposé tient compte des dates du séjour du graveur à Lyon, à partir de 1662.
En un second exemplaire, l’estampe reçut – comme celle figurant sainte Rose [Cat. 329] – une large bordure, ici agrémentée d’angelots (voir ci-dessous[1]). Une série de saints dominicains fut-elle commandée au graveur ? Si elle incluait Rose en tant que sainte, elle ne saurait alors être antérieure à sa canonisation en 1671.

[1] C. de pl. : 50,5 x 38 cm.