Saint Dominique de Soriano


L’IMAGE DE SAINT DOMINIQUE À SORIANO (ANVERS, AVANT 1650 ?)

La copie du pourtraict du Patriarche S. Dominique
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
D’après Antoine SALLAERT (vers 1580/1585-1650), dessinateur
Cornelis COEBERCHS (?-?), éditeur
S. d. [avant 1650 ?]
Burin
Feuille : 25,5 x 15,5 cm ; image au tr. c. : 20,15 x 15,5 cm
France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd2 Fol. (saint Dominique), H 173513.

© Claire Rousseau

 

 

Lettre
1. Sous l’image
La copie du pourtraict du Patriarche S. Dominique porte du ciel par la Sacree Vierge Marie accmpagnee des / Sainctes Marie Magdalene, et Catharine Vierge Martÿre au conuent du dit Patriarche en Calabrie, renomme par / tout l’Vnivers a cause des prodiges en toute sorte de maladie, guerison de la frenesie, grauelle, chancre, des blessures incurables, assistance au trauail d’enfant ; deliurance des possedez et resuscitaion des morts. /
Tabellam hanc adumbrantem cæleste S. Patriarchæ DOMINICI protÿpon a Deiparente in comitatu SS. / Mariæ Magdalenæ et Catharinæ Virg. – Martÿris anno MDXXX. delatum ad sorianensem dicti Ordi / nis in Calabrià Ædem, atque ob innumera ingentiaque in omni ferè agritudinum genere miracula : cæcorū / surdorum, mutoriam, claudorum, paralyticorum amentiæ, phtisis, herniæ, cancri, arthritidis, apos tematum, vul / nerum insanabilium Et. curatione ; periculorum quà terrâ quà mari depulsionibus, parturientium opitulatione, – / sterilium foecundatione, indomitorum animalium cicuratione, energumenorum libratione Et. ac denique complu / rium mortuorum in vitam reuocatione tot terrarum Orbe longè celeberrimum eidem Sancto D.F.P.M. /
De copÿe van het Miraculeus beelt vanden Heÿligen Patriarch Dominicus ghebrocht vuÿtden hemel int Laer 1530 door de Alder heÿlichste / Moeder Godts Maria vergeselschapt met de Heÿlige Maria Magd. ende Catharina martelaeresse in t’convent van Sariano vande ordre van voorss / Patriarch Dominicus in Calabrien, door de geheele werelt vermaert ter corsaeckē vande entallÿcke miraculen in alle soorte van siecken te weten / in het genesen van kortsen, graueel, stomme, dooue, blinde, besetene kreupele gichtighe ontallÿcke andere siecktē besonderlÿck oock voordē baerens n.
2. En bas de l’image, à gauche
Ant. Sallarts in.
3. En bas de l’image, à droite
Cor Coeberchs excudit Antverpiæ / Cum gratia et privilegio

Image
Au centre de l’image, dans un intérieur d’église, la Vierge Marie couronnée, debout sur un emmarchement arrondi (deux marches), tend des deux mains une toile à un frère dominicain agenouillé sur la gauche. La Vierge est auréolée de rayons. Deux saintes l’encadrent. À droite, couronnée, Catherine d’Alexandrie tient dans la main gauche l’épée de son martyre dirigée vers le sol et la palme des martyrs, et du bras droit, elle tient un livre fermé. À ses pieds un arc de roue dentée. À gauche, Marie-Madeleine tient dans la main droite un vase d’aromates dirigé vers le sol. De l’index gauche elle désigne au frère saint Dominique peint sur la toile. Les deux saintes sont patronnes de l’Ordre des Prêcheurs. Le dominicain tonsuré est en habit de son Ordre, avec la chape. Il saisit de la main droite le bas de la toile qui lui est offerte, la main gauche étant en apposition sur la poitrine. Sur la toile est représenté saint Dominique en pied, auréolé de rayons, une branche de lys dans la main gauche. Un livre tient debout dans la main droite, tranches et fermoirs vers le spectateur. Au pied du dominicain, un livre ouvert est posé à même le sol, le scapulaire du religieux le couvrant partiellement. Sur la page gauche du livre se devine le portrait de la Vierge.

États
Un seul état : France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd2 Fol. (saint Dominique), H 173513

Commentaire
Le dessin préparatoire est passé en vente aux enchères à Paris, chez Leclere, le 26 mars 2018. Son actuelle localisation n’est pas connue mais le dessin est présenté ci-après. Quelques variantes peuvent être observées, telle la position du livre posé au sol, fermé et debout sur le dessin, ouvert et couché dans l’estampe.
L’image peut être mise en rapport avec celles gravées en contrepartie pour servir de frontispices. En 1637, le prototype est utilisé par Jean Matheus pour l’ouvrage de Louis Robion publié à Paris [voir page 11. En 1649, le frontispice de l’ouvrage de Charles Myleman n’est pas signé mais suit la même composition dépouillée, elle aussi, du cadre architectural de l’église conventuelle [page précédente]. Seule la composition de Bernhard Hartfeldt, pour illustrer la page de titre de l’ouvrage édité en 1639 à Cologne, maintient ce cadre (voir Œuvre en rapport). Le bref opuscule sur les miracles opérés par l’icône de Soriano, bien qu’imprimé à Cologne avec une vignette d’un graveur allemand, est dédié à Hyacinthe Choquet (vers 1580-1645), religieux du couvent d’Anvers, car il séjournait alors à Cologne. En outre, consigné par un frère du couvent d’Anvers, approuvé par un censeur du même couvent, il reçut l’imprimatur du futur prieur du couvent de Cologne, Ioannes Philippus Fridt. Ces quelques données sur la coopération des personnes au sein des Provinces de l’Ordre, mettent aussi en valeur la circulation des récits et des images. Cependant, l’illustration de l’ouvrage allemand consigne le miracle obtenu à Soriano, le 29 mars 1638, lorsqu’apparurent sur la toile des étoiles dont la présence persista après extinction de toute lumière artificielle ou naturelle et recouvrement de la toile.

Dessin préparatoire

La copie du pourtraict du Patriarche S. Dominique
Antoine SALLAERT (vers 1580/1585-1650), dessinateur
S. d. [avant 1650]
Lavis brun et rehauts de blanc sur papier
Feuille : 19 x 14 cm
France, Paris, vente chez Leclere, 26 mars 2018.

 

 

 

 

Œuvre en rapport

S. P. Dominici effigies
Bernhard HARTFELDT (actif vers 1639-1670), graveur
Peter OVERADT (1596-1632 ?), éditeur
S. d. [1639]
Burin
C. de pl. : 9 x 6,5 cm[1]

 

 

 

 

 

[1] Informations transmises par Monika Kiegler-Griensteidl de la Bibliothèque nationale d’Autriche.

Vignette de titre pour Prodigivm Quod accidit Anno M.DC.XXXVIII. XXXIX. Martij. Tempore Terrae motvs in Soriano Calabriae. In Cælesti Icône S. Dominici Ordinis Prædicatorvm Conditoris. Ad Maiorem Dei, Deiparae, Atqve Eivsdem S. Patris Gloriam A. P. Hiacintho Choquetio SS. Theo.l Doctore eiusdem Ordinis descriptum, Coloniæ, Apud Petrvm à Brachel, 1639.
Autriche, Vienne, Österreischiche Nationalbibliothek – cote : 40.B.69.

© Bibliothèque nationale d’Autriche