Pie V


PIE V (PARIS, AVANT 1668)

Le Portrait au Naturel du tres-Saint Pape Pie V.
Attribué à Balthasar MONCORNET (1598-1668), graveur et éditeur
S. d. [avant 1668]
Burin
Feuille : 22,4 x 15,9 cm
France, Paris, Bibliothèque nationale de France, N2 Fol. (Pie V, saint),
D 237998.

© Claire Rousseau

 

 

 

Lettre
Sous le portrait
Le Portrait au Naturel du tres-Saint / Pape Pie V. de l’Ordre des FF. Prêcheurs, / Né a Bosco le 17 Ianuier 1504 creé Cardinal par Paul IV. le 15 / mars l’an 1557 Eleu Pape le 7 Ianvier 1566 mourut le 1 may l’an 1572.

Image
Le portrait s’inscrit dans un cadre octogonal à bordure ronde parsemé de feuillage. Le pontife, en buste, est de trois quarts vers la gauche mais regardant le spectateur. Pie V porte un camail et un camauro. Seule la main droite est visible et esquisse un geste de bénédiction.
Sur la bordure inférieure du cadre ont été placées les armoiries de Pie V.

Armoiries
Armoiries de Pie V (Antonio Michele Ghislieri, 1504-1572) : d’or à trois bandes de gueules.

États
Un seul état : France, Paris, Bibliothèque nationale de France, N2 Fol. (Pie V, saint), D 237998 ; Royaume-Uni, Londres, British Museum, O,3.58

Commentaire
La mention manuscrite apposée en latin sur l’estampe n’apporte aucune information quant à une datation et une attribution.
L’inventaire du British Museum donne « 1700-1800 (circa) » pour fourchette de datation. Cela semble peu probable car dans la lettre de l’estampe, Pie V n’est qualifié ni de bienheureux, ni de saint, ce que le graveur n’aurait pas manqué de faire à partir de 1672, puis de 1713. L’estampe est donc vraisemblablement antérieure.
La composition et le format sont typiques d’un certain nombre de portraits gravés ou/et édités par Balthasar Moncornet. Aussi, même si la lettre semble inachevée et qu’aucune signature ne figure sur l’image, nous proposons de la lui attribuer.
Par point de comparaison, il est possible de comparer cette estampe avec celle figurant Catherine de Sienne et portant l’excudit de Moncornet [Cat. 36].