Pie V


PIE V, INNOCENT V ET BENOÎT XI (ANVERS, 1678-1681)

[L’Église triomphant des hérésies]
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
Michiel CNOBBAERT (1628-1673?) ou Michiel II CNOBBAERT (?-1706), éditeur
1678
Burin
C. de pl. : 29,5 x 18,5 cm

 

 

 

 

 

 

Titre illustré pour Cornelis HAZART (1617-1690), Triomph der Pausen van Roomen over alle hare benyders ende bestryders Met eene volkomen, ende overtuyghende vvederlegginghe Van alle de lasteringhen, en valscheden vande Sectarisen. Beschreven door den eerweerdighen P. Cornelivs Hazart Priester der Societeyt Jesu. [Het Tweede Deel ; Het Derde Deel], T’Antwerpen. By Michiel Knobbaert, by het Professen-huys, in S. Peeter, 1678 [1679-1681].
Belgique, Gand, Bibliothèque universitaire – cote : BIB.HIST.007852 (vol. 1-3).

© Claire Rousseau

Lettre
1. Dans le cartouche devant l’allégorie
TRIOMPH / DER /PAVSEN / VAN / ROOMEN
2. Dans la marge inférieure
T’ ANTWERPEN, / By MICHIEL CNOBBAERT in Ste Peeter by t’Professen-huys der Societeyt IESV A°. M.DC.LXXVIIII / Met Gratie en Priuilegio.

Image
Au centre de l’image, l’allégorie féminine de l’Église, portant couronne, est assise sur un trône. Dans la main droite, elle tient les clefs de saint Pierre et dans la gauche, le livre des Écritures surmonté de la tiare papale. Devant elle, cachant ses jambes, un cartouche porte le titre de l’ouvrage annonçant clairement son côté polémique renforcé par l’iconographie du bas de l’image. En celle-ci se reconnaissent différentes figures de l’hérésie : des personnages armés d’épées, pique et bouclier qui cherchent à attaquer l’Église, deux monstres et un personnage de théâtre doté du masque de la duplicité hypocrite. Tous sont soit agenouillés, soit en position de déséquilibre pour signifier qu’ils sont vaincus. Prélats, clercs, religieux et souverains entourent l’Église et assiste à son triomphe. L’ensemble de la scène se déroule devant une église circulaire et sous l’inspiration du Saint Esprit représenté par la colombe planant en haut, au centre. Parmi les religieux placés à gauche de l’image se reconnaît un dominicain au capuchon relevé sur la tête.

États
Un seul état : Belgique, Gand, Bibliothèque universitaire – cote : BIB.HIST.007852 (vol. 1-3) ; France, Lyon, Bibliothèque municipale – cote : SJ H 199/17-19 – T. 01-03

Commentaire
Le jésuite Cornelis Hazart, auteur prolixe, est connu pour ses ouvrages historiques. L’histoire des papes est répartie en trois volumes.
Au premier, outre le titre illustré, sont insérés un portrait du Christ puis les portraits des papes selon l’ordre chronologique de leur règne. C’est dans le troisième volume, édité en 1681, que sont rassemblés les papes dominicains présentés ci-après : Innocent V, Benoît XI et Pie V.
Chaque modèle des passe-partout dans lesquels sont insérés les portraits sert plusieurs fois ; d’autre part, un même portrait peut avoir été imprimé dans différents passe-partout. C’est pourquoi sont ici décrits les passe-partout de l’exemplaire de la Bibliothèque universitaire de Gand, sachant que d’autres passe-partout ont été affectés aux portraits de Benoît XI et de Pie V dans un autre exemplaire de la même bibliothèque et dans l’exemplaire consulté à la Bibliothèque municipale de Lyon[1].
En 1685, les portraits qui appartenaient peut-être à l’éditeur, Michiel Cnobbaert (1628-?), puis à son fils, servent une nouvelle fois afin d’illustrer l’ouvrage des bollandistes sur les papes[1]. Les effigies sont groupés par quatre dans des passe-partout de grand format (31,5 x 21,5 cm environ). À titre indicatif ces nouveaux emplois sont donnés ci-après.
Le portrait d’Innocent V fait l’objet d’une présentation particulière. Non seulement il est inséré dans le passe-partout qui réunit quatre papes successifs mais il est aussi donné sans aucun entourage, dans le supplément au catalogue, à la page 105, avec la justification du port de l’habit dominicain et d’un simple pallium : « Quæ ejus extat apud Cavallerium effigies specialiter meretur considerari, quia omnino videtur sumpta ex ejus temporis pictura, verosimiliter Romæ supra Minervam vel ad S. Sabina[m] inventa. Hoc enim suadet forma habitus Dominicani, arctiori longe quam nunc Religiosi isti utantur capucio, & in vetustioribus ipsiusmet S. Dominici imaginibus omnibus reperiendo. Quare digna[m] censeo, qua seorsim exhibeatur. Non tamen hinc certo probari putem, quamvis existimem verosimile, Innocentium, etiam in Pontificatu tam brevi, retinuisse Ordinis sui habitum. Huic certe, numquam immediate superimposuit Pallium, cujus nullus extra Sacra est usus ; sed hoc sibi licere voluit Pictor, sicut etiam is, qui nuper nobis S. Antonium Archiepiscopum Florentinum ex veteri statua pinxit, ad demorandum Pontificem ex ordine Prædicatorum ».
De même, l’effigie seule de Pie V est donnée en page 125, avec comme pour Innocent V une référence explicite au portrait de Giovanni Battista de Cavalieri (vers 1525-1601).

[1] Belgique, Gand, Bibliothèque universitaire – cote : DEPD.B280 ; France, Lyon, Bibliothèque municipale – cote : SJ H 199/19 – T. 03.
[1] François BAERT (1651-1719) ; Godefroid HENSCHEN (1601-1680) ; Conrad JANNINCK(1650-1723) ; Daniel VAN PAPENBROECK (1628-1714), Propylæum ad Acta sanctorum Maii sub felicissimis auspiciis Innocentii XI Romani Pontificis Optimi Maximi et Caroli II Hispaniarvm indiarvmque regis catholici in septem tomos digesta auctoribus Godefrido Henschenio & Daniele Papebrochio, operam & studium conferentibus Francisco Baertio & Conrado Janningo, Societatis Iesv Flandro-belgica Presbyteris Theologis, Antverpiæ, Apud Michaelem Knobbarum, sub signo S. Petri, s. d. [1685]. France, Paris, Bibliothèque nationale de France – cote : H-434.

Planche entre les pages 18 et 19

Innocentivs V
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
D’après Giovanni Battista de CAVALIERI (vers 1525-1601), graveur
1681 ?
Burin
C. de pl. : 10,6 x 7,2 cm

 

 

 

 

 

 

Lettre
Sous le portrait central
CLXXXVII. INNOCENTIVS V.

Commentaire
Le portrait d’Innocent V n’a pas reçu de passe-partout. Le buste du pontife est présenté de trois quarts vers la droite. Le religieux est vêtu de l’habit de son Ordre, un simple pallium indiquant son rang.

Planche entre les pages 48 et 49

Benedictvs XI
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
1681 ?
Burin
C. de pl. (passe-partout) : 28,4 x 18 cm ; c. de pl. (portrait) : 12 x 7,5 cm

 

 

 

 

 

 

Lettre
1. Sous le portrait central
CXCVI. BENEDICTVS XI.
2. Dans la bordure d’encadrement, en bas
À gauche : Moyses / Autoritate
Au centre : S. Bernardus lib. 2. De Consil. Cap. 8.
À droite : Aaron / Dignitate

Commentaire
Le portrait du pontife a été inséré dans un passe-partout, encadrement architecturé en fronton d’église. Benoît XI est présenté de trois quarts dos vers la gauche. Il porte les insignes de sa charge, tiare et pallium. Dans le haut du fronton est représentée la Trinité. Dans un médaillon à gauche se reconnaît l’arche de Noé flottant au-dessus des flots dans lesquels se noient un cheval et deux hommes. Dans le médaillon de droite, Dieu semble bénir ceux qui lui offrent un sacrifice sur un autel. Les figures de Moïse, à gauche, et d’Aaron, à droite, encadrent le portrait. Dans le bas, au centre, le Christ remet à saint Pierre la clef du Royaume.

Planche entre les pages 236 et 237

S. Pivs v.
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
D’après Giovanni Battista de CAVALIERI (vers 1525-1601), graveur
1681 ?
Burin
C. de pl. (passe-partout) : 27,7 x 17 cm ; c. de pl. (portrait) : 12,4 x 7,5 cm

 

 

 

 

 

Lettre
1. Sous le portrait central
CCXXIX. S. PIVS V.
2. Dans la bordure d’encadrement, en bas
Speculator summus totius Christianæ Religionis / Lautfrancus Ep. 3. Ad Alexand. 11.

Commentaire
Le portrait de profil du pontife priant devant un crucifix a été inséré dans un encadrement architecturé en fronton d’église. En haut, Dieu le Père, en buste, les bras grands ouverts, bénit Pie V. Les vertus théologales l’entourent : en pied, à gauche, l’allégorie de la foi tenant une croix en main, à droite, toujours en pied, l’espérance tenant l’ancre de la main droite et l’aigle étant posé sur sa main gauche. En bas, couchée, la charité accueille trois nourrissons.

Les portraits dans Propylæum ad Acta sanctorum Maii

[Innocent V], entre les pages 56 et 57

 

 

 

 

 

 

 

[Benoît XI], entre les pages 66 et 67

 

 

 

 

 

 

 

[Tombeau de Benoît XI], p. 70
C. de pl. : 16,7 x 8,1 cm

 

 

 

 

 

 

 

[Pie V], entre les pages 158 et 159