Jean de Cologne


JEAN DE COLOGNE (ANVERS, 1675)

 

 

 

 

 

 

 

 

Effigies Gloriosi Martijrij Beatorum Martyrum Gorcomiensium
Jan Baptist II VAN DEN SANDE (vers 1640-1712/1713), graveur
D’après Abraham VAN DIEPENBEECK (1596-1675), dessinateur
1675
Burin
Image : 8 x 12 cm
Planche incluse dans un exemplaire de Willem ESTIUS (1542-1613), Historiæ Martyrvm Gorcomiensivm, maiori nvmero Fratrvm Minorvm ; qvi pro fidæ Catholica à perduellibus interfecti sunt anno Domini M. D. LXXII, Libri Qvatvor, Avthore Gvilielmo Estio Hesselio S. Theol. Doct. & in Acad. Duac. Professore. Quibus pro coronide subiuncta est, eodem authore, appendix de martyrio Guilielmi Gaudani, item Minorita : quod contigit anno M. D. LXXIII. Habes & aliorum quorundam martyria, opportunis locis commemorata : nominatim Cornelij Musij Delfij, Theologi & poëtæ, Dvaci, Ex officina Balthazaris Belleri, Typographi iurati, sub Circino aureo, 1603.
Pays-Bas, Utrecht, Universiteitsbibliotheek – cote : THO RIJS 199-67 (1).

© Universiteitsbibliotheek (Utrecht)

Lettre
1. Au-dessus de l’image
Effigies Gloriosi Martijrij Beatorum Martyrum Gorcomiensium qui Brilæ i Hollandià 9. Julij 1572 suspendio / interempti, et nunc a Clemente X in BB. Martijrum numero adscripti 24. Nouemb. 1675.
2. En bas de l’image, à droite
Io. Vañ Sande.
3. Sous l’image, en deux colonnes
Colonne de gauche : Afbeldinghe der Glorieuse Martelaers van Gorcum inden Briel / den 9 Julij 1572 door de coorde ghedoodt, ende nu van Clemens den / X intgetal der Salighe Martelaren verclaert den 24. Nouember 1675.
Colonne de droite : Effigie des Glorieux Matijrs de Corcum pendus a Brile / en Hollande le 9 Juillet 1572 Et par Clement X declaréz au Nombre des BB. Martijrs le 24 Novembre 1675.

Image
L’image est foisonnante et situe la totalité de la scène à l’intérieur même de la grange. Au centre de la composition des religieux sont déjà pendus à la poutre, mains attachées dans le dos, tandis qu’un autre est tiré de force sur une échelle pour subir son ultime supplice. Au premier plan, trois groupes de soldats (un à gauche, un au centre et un à droite) torturent leurs victimes. Jean de Cologne se devine sur la droite de l’image, derrière deux tortionnaires du premier plan.

États
Un seul état : Pays-Bas, Utrecht, Universiteitsbibliotheek – cote : THO RIJS 199-67 (1)

Bibliographie
2012, TEPE, p. 124-125, cat. 34

Commentaire
La béatification des martyrs de Gorcum en novembre 1675 fut vraisemblablement l’occasion d’une diffusion d’images. Celle-ci avec une légende trilingue (français, flamand, latin) laisse supposer une volonté de rejoindre le maximum de personnes dans les Pays-Bas méridionaux.
La planche reprend le dessin d’Abraham Diepenbeeck dont s’était déjà servi François Collignon en 1646 [Cat. 236] et Jacob Neefs en 1660 [Cat. 237]. Il est donc à supposer que ce dessin appartenait au couvent des frères mineurs d’Anvers.
Jean de Cologne est le religieux figuré en chape derrière les deux soldats torturant un religieux sur la droite de l’image