Jean de Cologne


JEAN DE COLOGNE (ANVERS 1619)

[Les Martyrs de Gorcum]
Antonius SPIERINCKX [de Jonge] (1592-1661), graveur et éditeur
S. d. [1619]
Xylographie
Tr. c. : 10,1 x 10,8 cm

 

 

 

 

Planche pour Willem ESTIUS (1542-1613), Kort ende waerachtich verhael vande ghevanghenisse, tormenten, bespottinghe, ende doot der heyligher martelaren van Gorcum. De historie der Seluer Ghemaeckt door Guilielmus Estius ghetrocken, T’Hantwerpen, By Antoni Spirinckx den jonghen, 1619.
Belgique, Gand, Bibliothèque universitaire – cote : BIB.ACC.MEUL.001619/20.

© Gemeentemuseum (Weert)

Image
L’image offre un cadrage serré sur l’intérieur de la grange dans laquelle furent pendus les martyrs, la poutre horizontale principale barrant presque toute la largeur. Des victimes, mains dans le dos sont déjà suppliciées, tandis que sur la droite, un soldat force un religieux à grimper à reculons sur l’échelle. Dans le bas de l’image, trois soldats menacent de leurs armes trois autres personnes dont, sur la gauche, un prêtre en tenue liturgique (surplis et étole) et sur la droite un franciscain identifiable à sa corde à nœuds. Les victimes n’ont aucun moyen de défense, leurs mains étant liées dans le dos.

États
Un seul état : Belgique, Gand, Bibliothèque universitaire – cote : BIB.ACC.MEUL.001619/20

Bibliographie
2012, TEPE, p. 14, fig. 7 p. 20

Commentaire
Parmi les pendus, il est impossible de discerner Jean de Cologne. L’image est essentiellement évocatrice des récollets.