Jean de Cologne


JEAN DE COLOGNE (CAMBRAI, 1619)

[Les Martyrs de Gorcum (Le Bouquet de fleurs miraculeux)]
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ (Monogramme VPD ou VDP), graveur
1619
Burin
Dimensions de la planche non renseignées ; dimensions totales du placard : 32 x 17 cm
Pays-Bas, Rotterdam, Stiching Atlas van Stolk, Inv. 15177.

© Stiching Atlas van Stolk (Rotterdam)

 

 

Lettre
1. Dans l’image, sur et autour des fleurs
[Numéros de 1 à 19]
2. En bas de l’image, à gauche de la boîte
Monogramme VDP ou VPD

Image
Au centre de l’image se dresse une branche à dix-neuf fleurs numérotées. Au pied de cette branche, une boîte ouverte sur la gauche laisse entrevoir des fleurs, tandis que le couvercle est posé à droite. En arrière-plan mais dans la partie inférieure de l’image sont représentées les poutres auxquelles furent pendus les martyrs et l’échelle sur laquelle ils furent tirés pour accéder au lieu de leur supplice.

États
Un seul état : Pays-Bas, Rotterdam, Stiching Atlas van Stolk, Inv. 15177.

Bibliographie
1718, Acta Sanctorum, p. 10 ; 1721, Acta Sanctorum Julii, tome 2, p. 740 ; 2012, TEPE, p. 104-105, cat. 23

Commentaire
La planche fut gravée pour orner un placard. Le texte de celui-ci explicite le sens de l’image en relatant le miracle auquel il se réfère. Un rejeton de plante à fleurs fut cueilli à Briele au lieu du martyre de Jean de Cologne. Il ne comportait que trois ou quatre fleurs et fut enfermé dans une boîte. Deux ans plus tard, en 1617, la boîte fut ouverte et les fleurs furent alors comptées au nombre de dix-neuf, correspondant ainsi au nombre exact des martyrs de Gorcum. Sur la gravure, chaque numéro proche d’une fleur renvoie au nom de l’un des martyrs. Le numéro 16 est ici celui de Jean de Cologne.
Le placard fut édité par Jean de la Rivière à Cambrai [voir ci-dessous]. Faute d’exemplaires trouvés, il est difficile de dire si la planche gravée fit réellement l’objet de tirages séparés moins onéreux pour les pèlerins.
La planche peut être comparée avec celle que grava un an plus tôt Jacob Matham [voir page précédente] mais aussi avec le cuivre dont le cliché est conservé au Museum Catharijneconvent d’Utrecht [voir ci-dessous].

Le placard de Cambrai

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© Stiching Atlas van Stolk (Rotterdam)

MATRICE : LE BOUQUET DES MARTYRS DE GORCUM

Les Martyrs de Gorcum (Le Bouquet de fleurs miraculeux)
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
1894
Cuivre
11,4 x 8,2 cm
Pays-Bas, Utrecht, Museum Catharijneconvent, Inv. BMH m01477 (cliché).

© Museum Catharijneconvent (Utrecht)