Pierre de Vérone


PIERRE DE VÉRONE (PARIS, AVANT 1649)

D. Petrvs Veronensis
Jean MATHIEU (vers 1590-vers 1672), graveur
Jean MESSAGER (vers 1580-1649), éditeur
S. d. [avant 1649]
Burin
Feuille : 10,6 x 7,1 cm
France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd2 Fol. (Pierre de Vérone, saint), H 180595.

© Claire Rousseau

 

 

 

Lettre
Sous le trait carré de l’image
D. PETRVS VERONENSIS Ord. Prædicator. martyrio coronatus A° 1253. / canonizatus A° 1253. festum celebratur 29. Aprilis cu[m] indulgentia plenaria / Matheus fecit. Messager excudit.

Image
Au premier plan, Pierre de Vérone est représenté debout sur un livre ouvert posé sur la poitrine d’un homme renversé au sol. Ce dernier – un hérétique – agonise, ayant la trachée écrasée. Pierre de Vérone est, lui, triomphant. Il est auréolé de rayons, et regarde la lumière divine jaillissant du coin supérieur gauche. Dans la main droite, il tient une branche de lys et une palme, dans la gauche, un livre fermé surmonté de trois couronnes empilées. Son crâne est fendu par un large cimeterre et son ventre est transpercé par une épée. De cette dernière blessure coule le sang. En arrière-plan, à droite, le saint est figuré prêchant en chaire à des auditeurs dont certains sont assis et d’autres debout. Sur la gauche, la scène du martyre est reproduite. Pierre de Vérone est agenouillé. Un homme, armé et casqué, s’apprête à le tuer. Un dominicain prend la fuite.

États
Un seul état : France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd2 Fol. (Pierre de Vérone, saint), H 180595

Commentaire
La planche peut être rapprochée de celle gravée et éditée avec l’effigie de Raymond de Peñafort [Cat. 317].