Barthélémy des Martyrs


BARTHÉLÉMY DES MARTYRS (PARIS, 1664)

Dom Barthelemy des Martyrs
GRAVEUR NON IDENTIFIÉ
D’après Philippe de CHAMPAIGNE (1602-1674), peintre
S. d. [1664]
Burin
Feuille : 26,2 x 20,5 cm

 

 

 

 

 

 

Frontispice pour [Pierre Thomas DU FOSSÉ (1634-1698) ; Isaac LEMAISTRE DE SACY (1613-1684)], La vie de Dom Barthelemy des Martyrs, Religievx de l’Ordre de S. Dominiqve, Archevesqve de Bragve en Portvgal. Tirée de son Histoire écrite en Espagnol & en Portugais par cinq Auteurs, dont le premier est le Pere Louïs de Grenade. Avec son esprit et ses sentimens pris de ses propres Ecrits. Novvelle Edition, A Paris, Chez Pierre le Petit, Imprimeur & Libraire ordinaire du Roy, rüe S. Iacques, à la Croix d’Or, 1664.
France, Toulouse, Bibliothèque universitaire de l’Arsenal – cote : Res 49528.
Ici, France, Paris, Bibliothèque du Saulchoir, B680.

© Claire Rousseau

Lettre
Sous le trait carré du portrait
DOM BARTHELEMY DES MARTYRS de l’Ordre de St Dominique / Archeuesque de Brague en Portugal qui ayant gouuerné / cet Archeuesché durant 24 ans. se retira ensuite dans vn / Monastere de son ordre et mourut en reputation de Sainte / agé de Soixante et seize ans le 16e Juillet 1590. / Champaigne del.

Image
Barthélémy des Martyrs est présenté à mi-corps de trois quarts (presque de face) et le visage très légèrement tourné vers la droite. Il est revêtu des habits liturgiques (aube, chasuble damassée) et porte le pallium réservé, entre autres, aux archevêques métropolitains lorsqu’ils célèbrent. De la main gauche, il tient une croix tréflée et à double traverse (comme l’est la croix d’Anjou), propre aux patriarches. La main droite aux trois premiers doigts levés esquisse un geste de bénédiction. Derrière le coude gauche, une mitre et un crucifix sont posés sur un autel. Le fond est en tailles croisées.
La lettre est divisée par des armoiries.

Armoiries
Dans un cercle, un chandelier à sept branches allumé ; dans le sens des aiguilles d’une montre, partant à gauche du pied du chandelier, une devise : ARDERE ET LUCERE

États
Un seul état : France, Paris, Bibliothèque nationale de France, N2-Fol. (Barthélémy des Martyrs), D 083945 ; Bibliothèque du Saulchoir, B680 ; Toulouse, Bibliothèque universitaire de l’Arsenal – cote : Res 49528
Voir aussi France, Paris, Bibliothèque du Saulchoir – cote : 444 D 20 [Troisième édition de 1663]

Bibliographie
1933, TCHEMERZINE, P. 132

Commentaire
L’estampe est à mettre en rapport avec celle gravée par Jean Boulanger [voir page 4]. Le présent graveur non identifié a remplacé la crosse par une croix.

Une estampe de moindre facture, éditée à Liège reprend ce modèle [voir page 7].