Bibliographie

P
* PACHT-BASSANI (Paola), Claude Vignon (1593-1679), Paris, Arthena, 1992.
* PAGE (Carlos A.), « La vida de Santa Rosa de Lima en los lienzos del convento de Santa Catalina de Córdoba (Argentina) », Anales del Museo de América, 2009, 17, p. 28-41.
* PAIVA (José Pedro), « Les entrées des évêques dans leur diocèse dans l’Europe moderne : une vision comparée », DOMPNIER (Bernard), dir., Les cérémonies extraordinaires du catholicisme baroque, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2009, p. 495-508.
* PALAZZO (Éric), L’invention chrétienne des cinq sens dans la liturgie et l’art au Moyen Âge, Paris, Le Cerf, 2014.
Peindre, c’est prier, Paris, Le Cerf, 2016 (Patrimoines).
* PALMER (Raymund), The Life of Philip Thomas Howard, O.P., Londres, Thomas Richardson and Son, 1867.
* PAPILLON (Antonin), « Le premier Collège Historique de l’Ordre des Frères Prêcheurs », Archivum Fratrum Prædicatorum, 1936, 6, p. 5-38.
* PARAVICINI BAGLIANI (Agostino), Le corps du pape, Paris, Le Seuil, 1997.
* PARDAILHÉ-GALABRUN (Annick), La naissance de l’intime. 3 000 foyers parisiens (XVIIe-XVIIIe siècles), Paris, P. U. F., 1988 (travaux du Centre de Recherches sur la Civilisation de l’Europe moderne).
* PARGUEZ (Guy), « Essai sur l’origine lyonnaise d’éditions clandestines de la fin du XVIIe siècle », CHARTIER (Roger) et alii, Nouvelles études lyonnaises, Genève ; Paris, Droz, 1969 (Histoire et civilisation du livre, 2), p. 93-130.
* PASCAL (Catherine), « Les recueils des femmes illustres au XVIIe siècle ». Communication donnée lors des premières Rencontres de la SIEFAR : Connaître les femmes de l’Ancien Régime. La question des recueils et dictionnaires, Paris, 20 juin 2003 .
* PASTOUREAU (Michel), « L’héraldique en noir et blanc. Armoiries gravées et couleurs du blason aux XVIe et XVIIe siècles », FUHRING (Peter) et alii, L’estampe au Grand Siècle. Études offertes à Maxime Préaud, Paris, École nationale des chartes ; Bibliothèque nationale de France, 2010 (Matériaux pour l’histoire, 9), p. 19-36.
— « L’illustration du livre. Comprendre ou rêver ? », CHARTIER (Roger) ; MARTIN (Henri-Jean), Histoire de l’édition française. Tome 1 : Le livre conquérant du Moyen Âge au milieu du XVIIe siècle, Paris, Fayard ; Cercle de la Librairie, 1989, p. 602-628.
— « La couleur en noir et blanc (XVe-XVIIIe siècles) », BARBIER (Frédéric) et alii, dir. Le livre et l’historien. Études offertes en l’honneur du Professeur Henri-Jean Martin, Genève, Droz, 1997 (Histoire et civilisation du livre, 24), p. 197-213.
* PASTURE (Alexandre), La restauration religieuse aux Pays-Bas catholiques sous les archiducs Albert et Isabelle (1596-1633) principalement d’après les Archives de la nonciature et de la Visite ad limina, Louvain, Librairie univeritaire ; Uystpruyst, 1925 (Recueil de Travaux, 2e série, 3e fascicule).
* PATERSON CORRINGTON (Gail), « The Milk of Salvation: Redemption by the Mother in Late Antiquity and Early Christianity », The Harvard Theological Review, 1989, 82, p. 393-420.
* PEDROSA (Ceferino Puebla), dir., Witnesses of the Faith in the Orient. Dominican Martyrs of Japan, China, and Vietnam, Hong Kong, Provincial Secretariat of Missions, 20062 [1989].
* PEETERS-FONTAINAS (Jean), Bibliographie des impressions espagnoles des Pays-Bas méridionaux, Nieuwkoop, B. de Graaf, 1965, 2 vol.
* PÉLIGRY (Christian), Les catalogues de bibliothèques du XVIIe, XVIIIe, et du XIXe siècles, jusqu’en 1815, Toulouse, Bibliothèque municipale, 1974.
* PELLEGRIN (Nicole), « ‘Costumer’ les religieuses au XVIIIe siècle. Autour du père Helyot et de ses imitateurs », Apparences, 2019, 9, 29 p.
— « Fleurs saintes. L’écriture des stigmates (XVIe-XVIIIe siècles) », Cathy MCCLIVE ; Nicole PELLEGRIN, dir., Femmes en fleurs, femmes en corps. Sang, Santé, Sexualités, du Moyen Âge aux Lumières, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2010 (L’école du genre, Nouvelles recherches, 4), p. 101-122.
* PERA (Ceslaus), « Il sacro cingolo di S. Tommaso d’Aquino », Sadok SZABÓ, dir., Xenia thomistica a plurimis orbis catholici viris eruditis praeparata, Rome, Imprimerie du Vatican, 1925.
* PERDRIZET (Paul), La Vierge de miséricorde. Étude d’un thème iconographique, Paris, Albert Fontemoing, 1908 (Bibliothèque des écoles françaises d’Athènes et de Rome, 101).
* PEREZ (Marie-Félicie), « L’illustration des ouvrages liturgiques édités à Lyon aux XVIIe et XVIIIe siècles », CARACCIOLO (Marie-Thérèse) ; LE MEN (Ségolène), dir., L’illustration. Essais d’iconographie, [Paris], Klincksieck, 1999 (Histoire de l’art et iconographie), p. 103-124.
* PÉRONNET (Michel), « La peste, signe de la colère de Dieu », DEMERSON (Geneviève) ; DOMPNIER (Bernard), Les Signes de Dieu aux XVIe et XVIIe siècles. Actes du colloque organisé par le Centre de Recherches sur la Réforme et la Contre-Réforme, 2-3 avril 1997, Clermont-Ferrand, Faculté des Lettres et Sciences humaines de l’Université Blaise Pascal, 1993 (Faculté des Lettres et Sciences humaines de l’Université Blaise Pascal, Nouvelle série 41), p. 256-268.
* PEROUAS (Louis), « Culte des saints et anticléricalisme entre statistiques et culte populaire », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 2002, 109, p. 166-168.
* PERROUD-CHRISTOPHLE (Cécile), Les graveurs Drevet (XVIIe-XVIIIe siècle), Lyon, Impr. Bosc, 1985.
* PEYRE (Dominique), dir., En Maurienne. Sur les chemins du baroque, Montmélian ; Chambéry, La Fontaine de Siloë ; FACIM, 2001.
* PEYROUS (Bernard), La Réforme catholique à Bordeaux (1600-1719), Talence, Fédération historique du Sud-Ouest, 1994 (Recherches et travaux d’histoire sur le Sud-Ouest de la France, 7), 2 vol.
* PHILIPPART (Guy), dir., Hagiographies. Histoire internationale de la littérature hagiographique latine et vernaculaire en Occident des origines à 1550, Turnhout, Brepols, 1994-2001 (Corpus christianorum), tomes 1 à 3.
* PIC (Augustin) ; PROVOST (Georges), dir. Yves Mahyeuc (1462-1541). Rennes en Renaissance, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2010 (Histoire).
* PICART (Yves), La vie et l’œuvre de Jean-Baptiste Corneille (1649-1695), s. l. [Paris], CdP, s. d. [1987].
* PICKERAL (Tamsin), Le chien dans l’Art, Paris, Citadelles et Mazenod, 2009.
* PINILLA MARTÍN (María José), Iconografía de santa Teresa de Jesús. Thèse dactylographiée de doctorat en Histoire de l’art, sous la direction de D. Salvador Andrés Ordax, Universidad de Valladolid (Espagne), 2013.
* PINTARD (René), Le libertinage érudit dans la première moitié du XVIIe siècle, Genève ; Paris, Slatkine, 1983.
* PINTO-MATHIEU (Élisabeth), dir., Les représentations littéraires de la sainteté du Moyen Âge à nos jours, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2006 (Lettres françaises).
* PIRLET (Pierre-François), « Le confesseur du Prince. Profil et fonction des confesseurs des gouverneurs-généraux espagnols à Bruxelles de 1598 à 1665 », Paris, Revue d’Histoire Ecclésiastique, 2014, 109, p. 123-153.
* PITA ANDRADE (José Manuel), Tras el centenario de Felipe IV. Jornadas de Iconagrafía y Coleccionismo del 5 al 7 de abril de 2006, Madrid, Fundacíon Universitaria Española, 2006.
* POIRIER (Pierre), Un siècle de gravure anversoise. De Jérôme Cock à Jacques Jordaens. Du dessin à l’estampe (1550-1650), Bruxelles, Palais des Académies, « Académie royale de Belgique. Classe des Beaux-Arts. Mémoires. Collection in-4°. Deuxième série, t. 12 », 1967.
* POLIZZOTTO (Lorenzo), « When Saints Fall Out: Women and the Savonarolan Reform in Early Sixteenth-Century Florence », New York, Renaissance Quarterly, 1993, 46, p. 486-525.
* POLLOCK (James R.), François Genet: the Man and his Methodology, Rome, Pontificia Università Gregoriana Editrice, 1984 (Analecta Gregoriana, 237 ; Series Facultatis Theologiæ).
* POLO DE BEAULIEU (Marie Anne), « La légende du cœur inscrit dans la littérature religieuse et didactique », Aix-en-Provence, Sénéfiance, 1991, 30, p. 297-312.
— « L’inscription du miracle dans le corps du saint : le cœur inscrit d’Ignace d’Antioche à Claire de Montefalco », Denise Aigle, dir., Miracle et Karama, Turnhout, Brepols, 2000 (Bibliothèque de l’École des hautes études, Sciences religieuses, 109 ; Hagiographies médiévales comparées, 2), p. 217-236.
* POMMIER (Édouard), Théories du portrait de la Renaissance aux Lumières, Paris, Gallimard, 1998 (Bibliothèque illustrée des histoires).
* POMMIER (Henriette), Au Maillet d’argent. Jacques Fornazeris graveur et éditeur d’estampes, Turin-Lyon (vers 1585-1619 ?), Genève, Droz, 2011.
— « Charles et Claude Audran à Lyon entre 1619 et 1627 », Nouvelles de l’estampe, 2017-2018, 261, p. 6-15.
* PONCET (Olivier), La France et le pouvoir pontifical (1595-1661). L’esprit des institutions, Rome, École française de Rome, 2011 (Bibliothèque des Écoles françaises d’Athènes et de Rome, 347).
* PORTALIS (Roger) ; BÉRALDI (Henri), Les Graveurs du XVIIIe siècle, Paris, Damascène Morgand ; Charles Fatout, 1880-1882, 6 vol.
* PORTE (Marie-Thérèse, dite Sœur Diane du Christ), « Les dominicains à la Guadeloupe (1635-1955) », Documents pour servir à l’histoire de l’Ordre de Saint-Dominique en France, 1975, 10, p. D-1 à D-35.
Le monastère Sainte-Catherine de Sienne à Toulouse. Un foyer de spiritualité dominicaine au XVIIe siècle, Toulouse, Privat, 1976.
* PORTEMONT (Auguste de), Recherches historiques sur la ville de Grammont en Flandre, Gand, C. Vyt, t. 1, 1870.
* PORTÚS (Javier) ; VEGA (Jesusa), La estampa religiosa en la España del Antiguo Régimen, Madrid, Fundación universitaria española, 1998 (Bellas Artes, 12).
* POUCHART-COHN (Florence), « Les ‘rumori di Francia’ : la lecture de l’actualité comme recherche des signes du destin dans un dialogue de Tommaso Campanella », BOILLET (Danielle) ; LUCAS (Corinne), L’actualité et sa mise en écriture dans l’Italie des XVe-XVIIe siècles. Actes du colloque international, Paris, 21-22 octobre 2002, Paris, Université Paris III Sorbonne nouvelle, 2005 (Centre interuniversitaire de recherche sur la Renaissance italienne, 26), p. 245-262.
* POUILLON (François), dir., Dictionnaire des orientalistes de langue française, Paris, IISMM ; Karthala, 20122 (2008)
* POUTET (Yves), « La sainteté d’après le Droit canon et les normes en usage pour les causes de béatification, du Concile de Trente à nos jours », CENTRE DE RECHERCHE D’HISTOIRE RELIGIEUSE ET D’HISTOIRE DES IDÉES, Histoire et sainteté, Angers, Presses de l’Université d’Angers, 1982, p. 53-64.
* POUTRIN (Isabelle), Le voile et la plume. Autobiographie et sainteté féminine dans l’Espagne moderne, Madrid, Casa de Velásquez, 1995 (Bibliothèque de la Casa de Velásquez, 11).
* PRADEL (André), La Milice angélique. Sa nature. Conseils pratiques, prières, Paris, Librairie de Mme Ve Poussielgue-Rusand, 1863 (Bibliothèque dominicaine).
Les Quinze Mardis, Paris, Poussielgue-Rusand, 1859 (Bibliothèque dominicaine).
Les Quinze samedis, méditations, prières[…] pour chaque samedi[], Paris, Librairie de Mme Ve Poussielgue-Rusand, 18592.
Manuel du Très-Saint Rosaire renfermant les excellences de cette dévotion, ses indulgences, ses pratiques et des miracles choisis, Paris, Librairie de Mme Ve Poussielgue-Rusand, 1859.
* PRANZINI (Vittorio), dir., Gli incisori di Anversa. Immagini devozionli flamminghe dal XVI al XVII secolo. Catalogue d’exposition, Ravenne, Biblioteca Classense, 12 décembre 2013-1er février 2014, Ravenne, Danilo Montanari Editore, 2013.
* PRÉAUD (Maxime), dir., Dictionnaire des éditeurs d’estampes à Paris sous l’Ancien Régime, Paris, Promodis ; Le Cercle de la Librairie, 1987.
* PRÉAUD (Maxime), « D’Alexandre Boudan à Étienne Gantrel : heurs et malheurs d’une dynastie de graveurs et éditeurs au XVIIe siècle », LA GORCE (Jérôme de) et alii, dir., La condition sociale de l’artiste (XVIe-XXe siècles). Actes du colloque du Groupe des chercheurs en Histoire moderne et contemporaine du C.N.R.S., 12 octobre 1985, Saint-Étienne, Centre Interdisciplinaire d’Études et de Recherches sur l’Expression Contemporaine, 1987 (Travaux, 53), p. 29-35.
— « Histoire générale du XVIIe siècle », Revue de la Bibliothèque nationale de France, 2000, 4, p. 38.
— « Jacques van Merle. A Flemish Dealer in Paris », Print Quarterly, 1984, 1, p. 81-95.
— « La première estampe de Laurent de la Hyre (1606-1656) », Nouvelles de l’estampe, 1993, 132, p. 37-39.
— « Les arts de l’estampe en France au XVIIe siècle : panorama sur trente ans de recherches », Perspective, 2009, 3, p. 357-390.
Les effets du soleil. Almanachs du règne de Louis XIV. Catalogue de la XVIIe exposition de la collection Edmond de Rothschild, Paris, Musée du Louvre, 19 janvier-17 avril 1995, Paris, La Réunion des musées nationaux, 1995.
— « Nicolas Regnesson : fondateur d’un réseau parisien de graveurs rémois », Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles. [En ligne] mis en ligne le 28 octobre 2015.
* PRIMEAU (Thomas), « The Materials and Technology of Renaissance and Baroque Hand-Colored Prints », DACKERMAN (Susan), dir., Painted Prints. The Revelatin of Color in Northen renaisance and Baroque engravings, etchings and woodcuts. Catalogue d’exposition, Baltimore, Baltimore Museum of Art, 6 octobre 2002-5 janvier 2003, Saint-Louis, Saint-Louis Museum of Art, 14 février-18 mai 2003, Baltimore (Md.) ; University Park (PA), The Baltimore Museum of Art ; The Pennsylvania State University Press, 2002, p. 49-75.
* PRIN (Maurice), [Les Jacobins de Toulouse] L’ensemble conventuel des Jacobins de Toulouse. Son histoire, son architecture, son sauvetage et sa renaissance, Toulouse, Les Amis des Archives de la Haute-Garonne, 2007.
* PROSPERI VALENTI RODINÒ (Simonetta), « La diffusione dell’iconografia francescana attraverso l’incisione », Comitato nazionale per le manifestazioni culturali per l’VIII centenario della nascita di San Francesco di Assisi ; Istituto nazionale per la grafica (Roma) ; Ministero per i beni culturali e ambientali, L’immagine di San Francesco nella Controrifoma. Catalogue d’exposition, Rome, Calcografia, 9 décembre 1982-13 février 1983, Rome, Quasar, 1982, p. 159-223.
* PUGLISI (Catherine), « Piazzetta’s Glory of Saint Dominic », Arte Veneta, 1947, 21, p. 210-217.