Bibliographie

R
* RAFFIN (Pierre), « Alexandre Piny », Dictionnaire de spiritualité ascétique et mystique, Paris, Beauchesne, 1986, tome 12 (2), col. 1779-1785.
* RAGON (Pierre), « Les fêtes de béatification et de canonisation en Nouvelle-Espagne (XVIIe-XVIIIe siècles) », DOMPNIER (Bernard), dir., Les cérémonies extraordinaires du catholicisme baroque, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2009, p. 563-578.
Les saints et les images du Mexique (XVIe-XVIIe siècle), Paris, L’Harmattan, 2003 (Recherches et documents Amérique latine).
* RAININI (Marco), « I predicatori dei tempi ultimi. La rielaborazione di un tempa escatologico nel costruirsi dell’identità profetica dell’ordine domenicano », Cristianesimo nella storia, 2002, 23, p. 307-343.
* RAMADE (Patrick), dir., Dans la lumière de Rubens. Peintres baroques des Pays-Bas du Sud. Catalogue d’exposition, Valenciennes, Musée des Beaux-Arts, 15 septembre-30 novembre 2000, Paris ; Valenciennes, Somogy ; Musée des Beaux-Arts de Valenciennes, 2000.
* RAMAIX (Isabelle de), Les Sadeler. Graveurs et éditeurs. Catalogue d’exposition, Bruxelles, Chapelle de Nassau, 14 février-28 mars 1992, Bruxelles, Bibliothèque Royale Albert Ier, 1991.
The illustrated Bartsch, New York, Abaris Book, 1997, tome 72, partie 1 (Supplément).
The illustrated Bartsch, New York, Abaris Book, 2007, tome 71, partie 2 (Supplément).
* RAMBAUD (Mireille), Documents du Minutier central concernant l’histoire de l’art (1700-1750), Paris, S.E.V.P.E.N., 1964-1971, 2 vol.
* RANDLES (William Graham Lister), L’empire du Monomotapa du XVe au XIXe siècle, Paris ; La Haye, École des hautes études en sciences sociales ; Mouton & Co , 1975 (Civilisations et sociétés, 46)
* RÄSÄNEN (Marika), Thomas Aquina’s Relics as Focus for Conflict and Cult in the Late Middle Ages. The Restless Corpse, Amsterdam, Amsterdam University Press, 2017.
* RAVAISSON (François), Archives de la Bastille. Documents inédits. Règnes de Louis XIV et de Louis XV (1711 à 1723), Paris, Durand ; Pedone-Lauriel, t. 13, 1882.
* REAL ACADEMIA DE BELLAS ARTES DE SAN FERNANDO, Monjas coronadas. Vida conventual femenina. Cataloque d’exposition, Madrid, Real academia de bellas artes de San Fernando, 23 février-15 mai 2005, Madrid, Real academia de bellas artes de San Fernando, 2005.
* RÉAU (Louis), Iconographie de l’art chrétien. Tome 1 : Introduction générale, Paris, Presses universitaires de France, 1955.
Iconographie de l’art chrétien. Tome 3 : Iconographie des Saints.1. A-F, Paris, Presses universitaires de France, 1958.
* REDON (Odile), « Le bienheureux qui aimait les femmes. Ambrogio Sansedoni (1220-1287) », CHABOT (Isabelle) ; HAYEZ (Jérôme), LETT (Didier), dir., La famille, les femmes et le quotidien (XIVe-XVIIIe siècle), Paris, Publications de la Sorbonne, 2006 (Homme et société, 32), p. 239-250.
— « Une vie », CHIFFOLEAU (Jacques) ; VAUCHEZ (André), dir., Catherine de Sienne. Catalogue d’exposition, Avignon, Grande Chapelle du Palais des Papes, 1992, Avignon, Impr. Laffont, 1992, p. 27-42.
* REINHARDT (Nicole), Voices of Conscience: Royal Confessors and Political Counsel in Seventeenth-Century Spain and France, Oxford, Oxford University Press, 2016.
* RELTGEN-TALLON (Anne), « Aux origines de la mémoire dominicaine : une hagiographie de groupe », MARIN (Olivier) ; VINCENT-CASSY (Cécile), dir., La cour céleste. La commémoration collective des saints au Moyen Âge et à l’époque moderne, « Répertoire iconographique de la littérature du Moyen Âge. Les études du RIMLA, 6 », Turnhout, Brepols, 2014, p. 109-114.
— « L’historiographie des Dominicains du Midi : une mémoire originale ? », L’Ordre des Prêcheurs et son histoire en France méridionale, Toulouse, Privat, 2001 (Cahiers de Fanjeaux, 36), p. 395-418.
La mémoire d’un Ordre. Les « hommes illustres » dans la tradition dominicaine (XIIIe-XVe siècle). Thèse dactylographiée de doctorat en Histoire, sous la direction d’André Vauchez, Paris, Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense, 1999.
* RÉMILLIEUX (Marie), « À propos d’une faillite de libraire (Horace Boissat, 1669) », CHARTIER (Roger) et alii, Nouvelles études lyonnaises, Genève ; Paris, Droz, « Histoire et civilisation du livre, 2 », p. 79-91.
* RENOUARD (Philippe), Documents sur les imprimeurs, libraires, cartiers, graveurs, fondeurs de lettres, relieurs, doreurs de livres, faiseurs de fermoirs, enlumineurs, parcheminiers et papetiers ayant exercé à Paris de 1450 à 1600, Genève, Slatkine Reprints, 1969.
Répertoire des imprimeurs parisiens, libraires et fondeurs en exercice à Paris au XVIIe siècle, Nogent-le-Roi, J. Laget, 1995.
* RENOUX (Christian), « De l’extase à l’autel. Sainteté, mystique et mort dans l’Italie baroque », Revue de l’histoire des religions, 1998, 215, p. 91-115.
— « Discerner la sainteté des mystiques. Quelques exemples italiens de l’âge baroque », Rives nord-méditerranéennes, 1999, p. 19-28.
— « La mystique dans les procès de canonisation au XVIIe siècle », CASTAGNETTI (Philippe) ; RENOUX (Christian), dir., Culture et société au miroir des procès de canonisation (XVIe-XXe siècle), Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, « Congrégations, ordres religieux et sociétés », 2016, p. 141-147.
— « Une source de l’histoire de la mystique moderne revisitée : les procès de canonisation », Mélanges de l’École française de Rome. Italie et Méditerranée, 1993, 105, p. 177-217.
* REUSENS (Edmond), Matricule de l’Université de Louvain, Bruxelles, Palais des Académies, 1962-1974, tomes 5-7.
* RICE (Louise), « Cafà’s conclusion », KEITH (Sciberras), dir., Melchiorre Cafà. Maltese Genius of the Roman Baroque, Valleta, Midsea Books, 2005, p. 131-138.
* RICHARD-JANET (Cécile), Les galeries de « femmes fortes » dans les arts en Europe au XVIe et au XVIIe siècles. Thèse dactylographiée de doctorat en Histoire de l’art, sous la direction de Christian Taillard, Bordeaux, Université Michel Montaigne-Bordeaux 3, 2003, p. 139-152.
* RIFFAUD (Alain), Une archéologie du livre français moderne, Genève, Droz, 2011 (Travaux du Grand Siècle, 39).
* RIGGS (Timothy) ; SILVER (Larry), Graven Images. The Rise of Professional Printmakers in Antwerp and Haarlem (1540-1640), Evanston (Ill.), Mary and Leigh Block Gallery, 1993.
* RINGBOM (Sixten), Les Images de dévotion (XIIe-XVe siècle), Paris, Gérard Montfort, 1995 (Emblemata).
* RIVERO BORRELLE MIRANDA (Hector), The grandeur of Viceregal Mexico : treasures from the Museo Franz Mayer, Houston (Texas), Museum of Fine Arts Houston, 2002.
* ROBERT-DUMESNIL (Alexandre-Pierre-François), Le peintre-graveur français ou catalogue raisonné des estampes gravées par les peintres et les dessinateurs de l’École française, Paris, G. Warée, 1835-1870, 10 vol. [tome 11 : supplément par Georges Duplessis, 1871].
Le peintre-graveur français ou catalogue raisonné des estampes gravées par les peintres et les dessinateurs de l’École française, Paris, F. de Nobele, 1967 [fac-similé de l’édition Paris, F de Nobele, 1835-1836], 2 vol.
* ROBION (Claude-Marie), « Un sanctuaire de la Contre-Réforme : Notre-Dame de Liesse à Fleury-d’Aude (XVIIe-XVIIIe siècles) », Mémoire dominicaine, 2015, 32, p. 339-360.
* ROCHE (Daniel), « La mémoire de la mort. Recherche sur la place des arts de mourir dans la librairie et la lecture en France aux XVIIe et XVIIIe siècles », Annales ESC, 1976, p. 76-119.
* RODARI (Florian), dir., Claude Mellan. L’écriture de la méthode. Donation Isabelle et Jacques Treyvaud. Catalogue d’exposition, Vevey, Musée Jenisch, 30 octobre 2015-7 février 2016, Milan, 5 Continents, 2015.
* ROETHLISBERGER (Marcel G.), Abraham Bloemaert and his Sons. Paintings and Prints, Doornspijk, Davaco, 1993, 2 vol.
* ROHFRITSCH (Edmond), Balthazar Moncornet, graveur, éditeur et marchand d’estampes à Paris au XVIIe siècle ou l’invention du portrait de notoriété de grande diffusion. Thèse dactylographiée de doctorat en Histoire de l’art et archéologie sous la direction d’Antoine Schnapper, Université Paris IV-Sorbonne, 1995.
* ROLLE (Fortuné), Catalogue raisonné des estampes de la Bibliothèque du Palais des arts, Lyon, Impr. de T. Lépagnez, 1854.
* ROLO (Raúl de Almeida), dir., Frei Bartolomeu dos Mártires (1514-1590). Catálogo biblio-iconográfico, Lisbonne, Biblioteca Nacional, 1991 (Catálogo, 37).
* ROMAN (Joseph), Le Livre de raison du peintre Hyacinthe Rigaud, Paris, Henri Laurens, 19192 [1912].
* RONDOT (Natalis), Les graveurs d’estampes sur cuivre à Lyon, au XVIIe siècle, Lyon, Imp. Mougin-Rusand, 1896.
Les Spirinx, graveurs d’estampes à Lyon au XVIIe siècle, Lyon, Imp. Mougin-Rusand, 1893.
* RONSIN (Albert), Répertoire bibliographique des livres imprimés en France au XVIIe siècle, Baden-Baden, Koerner, 1984 (Bibliotheca bibliographica Aureliana), t. 10.
* RORDORF (Willy), « Martyre », Dictionnaire de spiritualité ascétique et mystique, Paris, Beauchesne, 1980, t. 10, col. 718-732.
* ROSENBERG (Pierre), Les dessins de la collection Mariette. École française. Tome 1, Milan, Electa, 2011.
— « Un émule polonais de Le Brun : Alexandre Ubelesqui », Artibus et Historiæ, 1990, 22, p. 163-187.
* ROSSINI (Giorgio), dir., L’Annunziata del Vastato a Genova. Arte e restauro, Venise, Marsilio, 2005.
* ROUBERT (Jacqueline), « La situation de l’imprimerie lyonnaise à la fin du XVIIe siècle », FÉDOU (René) et alii, Cinq études lyonnaises, Genève ; Paris, Droz ; Minard-Droz, « Histoire et civilisation du livre, 1 », 1966, p. 77-111.
* ROUCHON MOUILLERON (Véronique), « Quelle couleur pour les frères ? Regards sur l’habit des Mineurs aux XIIIe-XIVe siècles », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre, 18.1, 2014, [En ligne] mis en ligne le 17 juin 2014.
* ROULLET (Antoine), Corps et pénitence : les carmélites déchaussées espagnoles (ca 1560-ca 1640), Madrid, Casa de Velázquez, 2015.
— « De la douleur au sang : la sanctification par la discipline », BOUTEILLE-MEISTER (Charlotte) ; AUKRUST (Kjerstin), dir., Corps sanglants, souffrants et macabres (XVIe-XVIIe siècles), Paris, Presses Sorbonne nouvelle, 2010, p. 145-157.
* ROUSSEAU (Claire), « Belles ou peu prisées, les images oubliées des confréries dominicaines du XVIIe siècle », Le Vieux Papier, 2015, 416, p. 433-442 ; 417, p. 505-515.
— « ‘Ceux qui voudront des images, qui sont au nombre de cent…’ L’Ordre des Prêcheurs dans la production de la famille Landry », Nouvelles de l’estampe, 2015, 252, p. 36-51.
— « De l’innocence au salut. Regard sur quelques illustrations de récits missionnaires (1650-1750) ». Sophie Duhem ; Cristina Noacco, dir., L’homme sauvage dans les lettres et les arts, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2019 (Interférences), p. 303-317.
— « Le programme iconographique d’un chœur de couvent dominicain au XVIIIe siècle », LAFFAY (Augustin) ; LASSUS SAINT-GENIÈS (Gabrielle de), dir., Études d’iconographie dominicaine. Europe occidentale (XVe-XXe siècle), Rome, Angelicum University Press, 2017 (Dissertationes historicae, 35), p. 77-109.
— « Les estampes des frères Klauber à thèmes dominicains », Le Vieux Papier, 2017, 423, p. 197-204 ; 424, p. 250-258.
— « Milice angélique (La) », Dictionnaire biographique des frères prêcheurs. [En ligne], Notices thématiques, Apostolats, mis en ligne le 14 mars 2015.
— « Thérèse d’Avila et Dominique de Guzman à l’aune de quelques images du XVIIe siècle », Bulletin de Littérature Ecclésiastique, 2015, 463, p. 15-48.
— « Verotius, un peintre trévirois à la Maison Seilhan », L’Auta, 2010, 17, p. 248-256.
* ROUSSET (Matthieu-Joseph), Intérieur d’un cloître dominicain. Le monastère de Sainte-Praxède à Avignon, Lyon, Briday, 1876.
La vénérable Mère Julienne Morell, dominicaine. Sa vie, sa doctrine, son institut, Lyon, Delhomme et Briguet, 1893.
* ROUSSIER (Paul), L’Établissement d’Issigny (1687-1702). Voyages de Ducasse, Tibierge et d’Amon à la côte de Guinée, publiés pour la première fois et suivis de la relation du voyage du Royaume d’Issigny du P. Godefroy Loyer, Paris, Larose, 1935 (Publications du Comité d’études historiques et scientifiques de l’Afrique occidentale française, Série A, 3).
* RUGGERI (Ugo), Valentin Lefèvre. Dipenti, disegni, incisioni, Manerbo, Merigo art Books, 2001.
* RUIZ GÓMEZ (Leticia), La colleción de estampas devocionales de las Descalzas Reales en Madrid, Madrid, Fundación universitaria española, 1998 (Tesis Cum Laude, Serie A, 5).
* RUSSO (Daniel), « Compilation iconographique et légitimation de l’ordre dominicain : les fresques de Tomaso da Modena à San Niccolò de Trevise (1352) », Revue de l’art, 1992, 97, p. 76-84.
— « Des saints et des stigmates. À propos de saint François d’Assise et de saint Pierre de Vérone, martyr : iconographie et projet de chrétienté au XIIIe siècle », COURCELLES (Dominique de), dir., Stigmates, Paris, L’Herne, 2001 (Cahiers de l’Herne, 5), p. 55-69.
— « L’Ordre des Prêcheurs dans l’iconographie méridionale et ses modes de représentation », L’Ordre des Prêcheurs et son histoire en France méridionale, Toulouse, Privat, 2001 (Cahiers de Fanjeaux, 36), p. 345-382.
— « La Madeleine pénitente. Iconographie et retables peints pour les femmes en Italie centrale (XIVe-XVe siècles) », SCHMITT (Jean-Claude), dir., Femmes, art et religion au Moyen Âge, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbour, 2004, p. 102-113.